Métro Média - Youri Nabbad La voie sur Maurice-Duplessis est présentement utilisée comme voie de stationnement par les usagers.

Giovani Rapanà, appuyé par Nathalie Pierre-Antoine,  a déposé une motion visant à suspendre temporairement le projet de voie réservée aux autobus, taxis et vélos sur Maurice Duplessis. Les deux élus de RDP-PAT, qui avait d’abord appuyé le projet, affirment maintenant que la STM n’a pas fait le nécessaire pour répondre aux inquiétudes des citoyens.

«Nous demandons  à la STM de suspendre le projet, le temps que soient mises en place des zones de relâchements pertinentes sur le boulevard Maurice-Duplessis, affirme la conseillère d’arrondissement Nathalie Pierre-Antoine. Sur ces zones, la voie ne serait plus réservée aux autobus, et les citoyens pourraient stationner normalement.»

La voie en question est en effet présentement utilisée comme voie de stationnement par les riverains du boulevard Maurice-Duplessis. Cette voie sera désormais réservée aux autobus, taxis et vélo à des heures fixes, de 6h30 à 9h00 en direction ouest, et de 15h30 à 18h00 en direction est. Dès lors, des inquiétudes de la part des citoyens persistent quant au stationnement.

«Il est important de préciser que nous ne sommes pas opposés au projet, et que nous restons en faveur du transport collectif, certifie Nathalie Pierre-Antoine. Suite aux inquiétudes légitimes de nos citoyens, nous nous sommes rendus sur place avec M.Rapanà, et nous avons constaté qu’il y avait effectivement des problèmes d’aménagement.»

La motion de suspension a été présentée par Giovanni Rapanà, Conseiller de la ville pour le district de Rivière-des-Prairies, lors du dernier conseil d’arrondissement en date du 2 octobre. Pour les riverains qui étaient montés au créneau sur la question du stationnement, c’est une petite victoire.

«Si les espaces de relâchements demandés sont effectifs, alors cela nous convient», soutient Nicolas Ialenti, l’un des citoyens ayant exprimé publiquement ses préoccupations.

Un projet adopté à l’unanimité par les élus en juin dernier

«Nous accueillons cette nouvelle avec enthousiasme, affirme Joseph Paglia, résident de Rivière-des-Prairies. Mais ce que je ne comprends pas, c’est pourquoi M. Rapanà, qui a voté pour le projet il y a quelques mois, se range désormais du côté des citoyens. Il a complètement changé de position.»

En effet, selon un document officiel dévoilant les étapes d’approbation de la voie réservée sur Maurice-Duplessis, il est explicitement indiqué que ce projet a été adopté à l’unanimité par les élus de l’arrondissement le 5 juin dernier, y compris Nathalie Pierre-Antoine et Giovanni Rapanà.

«J’ai toujours manifesté de la réserve sur ce projet, se justifie M. Rapanà. La STM nous avait assuré qu’il y aurait suffisamment de stationnement, et force est de constater qu’il n’en est rien. Je ne suis pas non plus en accord avec la manière dont a été amené le projet, je trouve qu’il a été un peu forcé.»

Même son de cloche chez Nathalie Pierre-Antoine, qui déplore en outre le manque d’informations amenées par la STM.

«Je regrette la façon dont le projet a été déployé, confie-t-elle. Les citoyens et l’arrondissement n’ont été que trop peu consultés, et nous ne connaissons même pas la date exacte de mise en service de la voie réservée !»

Au sein de l’arrondissement, les positions divergent. Simon-Robert Chartrand, directeur de cabinet au cabinet de la Mairesse, semble étonné de la position des deux élus.

«Nous sommes partenaires du projet, la décision a été prise à l’unanimité, soutient-il. Quand on prend une décision, on peut continuer à y réfléchir, mais on savait avant d’adopter ce projet que les citoyens devraient accepter de changer leurs habitudes.»

La voie réservée, officiellement effective

La motion devrait être discutée et adoptée lors d’une prochaine séance extraordinaire du conseil d’arrondissement. Pour l’heure, la STM a d’ores et déjà déclaré que la voie réservée aux bus était effective.

«La mise en service de la voie réservée a eu lieu ce matin, telle que planifiée de longue date,  affirme Philippe Déry, Conseiller corporatif aux affaires publiques de la STM. Nous en sommes à prendre connaissance de cette motion et des nouvelles demandes. Comme pour tout projet de ce type, la STM continuera de concert avec l’arrondissement de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles pour la suite des choses.»

Du côté de l’arrondissement, on semble d’ailleurs confiant quant à la bonne collaboration de la STM sur les demandes déposées.

«La semaine passée, nous avons déjà obtenu de leur part un espace de relâchement à proximité d’un débarcadère pour personnes handicapées», précise Nathalie Pierre-Antoine.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!