Un périmètre de sécurité a été dressé autour du lieu où s’est réfugié la victime de la fusillade. (Photo : gracieuseté)
L’homme blessé lors d’une fusillade à Rivière-des-Prairies le 9 octobre devrait s’en tirer selon les policiers. Si la balle qui l’a touché à l’épaule a causé des blessures superficielles, celle qui l’a atteint au corps risque encore de lui faire perdre un poumon.

Les multiples coups de feu ont été tirés dans le secteur de la 4e Rue et de la 57e Avenue. Alors que la victime de 23 ans déposait une jeune femme sur la rue, un homme qui prenait place à bord d’une Honda Civic s’est avancé vers lui. Il a alors sorti une arme à feu de couleur chrome de son pantalon et tiré plusieurs coups de feu à travers les vitres de la voiture.

Touchée, la victime a démarré en trombe pour descendre la 57e Avenue. Le jeune homme était suivi par le suspect, qui lui était conduit pas un complice.

Arrivé à la hauteur du boulevard Maurice-Duplessis, le fuyard a emprunté l’artère en sens inverse avant de traverser un terre-plein et de se réfugier dans une station-service, où il est allé demander de l’aide.

Les policiers ne connaissent toujours pas les motifs de l’agresseur. Au moment d’écrire ces lignes, ils n’avaient pas encore rencontré la victime. Même si cette dernière est connue des policiers, l’attaque ne serait pas liée aux guerres de gangs de rue.

Le suspect est de race noire et mesure environ 1,80 m. Il portait une casquette rouge.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!