Des pyromanes ont ciblé du mobilier urbain et des résidences privées dans la même journée. (Photo : depositphotos)
Des pyromanes qui ont sévi à cinq reprises dans une journée ont été arrêtés par les policiers avec l’aide de leur description physique fournie par des citoyens, le 6 novembre.

Les deux premiers attentats se sont produits près des avenues Fernand-Gauthier et Auguste-Piccard. Trois jeunes de 16 ou 17 ans y ont allumé des feux dans deux poubelles publiques.

Les deux autres feux ont été déclenchés dans les environs des avenues Copernic, Camille-Tessier et Jean-Vincent. Une première tentative, qui visait à allumer un abri de type Tempo, a échoué lorsque les pyromanes ont été surpris par des témoins. Par contre, les suspects ont réussi à allumer les lattes de plastiques d’une clôture.

Finalement, ils ont essayé d’incendier une maison. Mal leur en prit, car deux d’entre eux ont été interceptés par les policiers peu après.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!