Normand Séguin, policier sociocommunautaire, dans une classe de l’école secondaire Jean-Grou. (Photo : gracieuseté)
Les agents du poste de quartier 45 ont jusqu’à maintenant rencontré 270 jeunes de l’école secondaire Jean-Grou dans le cadre de conférences de sensibilisation à l’intimidation. Celles-ci se poursuivront également dans les écoles primaires francophones et anglophones du quartier.

Cette année, les policiers ont pu bénéficier du programme « L’intimidateur en encadrement ». Élaboré en partenariat avec la commission scolaire de la Pointe-de-l’Île et les écoles du territoire, il « vise plus particulièrement l’intimidateur ».

Il s’agit, pour les différents intervenants impliqués, de rencontrer les élèves intimidateurs et de leur faire comprendre les conséquences de leurs gestes, eux qui, parfois, ne savent même pas que leurs comportements sont assimilables à de l’intimidation. Et, bien sûr, cette initiative serait vaine sans sensibilisation auprès des victimes et des témoins de l’intimidation.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!