Archives / TC Media

Un accident causé par la fatigue aurait pu avoir des conséquences tragiques pour un homme de 24 ans, qui s’est endormi au volant de sa voiture, causant ainsi un accident, à Rivière-des-Prairies.

Le 30 août, vers 5h, l’automobiliste voulait rentrer chez lui après avoir déposé un ami, au terme d’une fête.

Il a alors percuté deux véhicules stationnés en bordure de route, sur la 62e Avenue, avant de faire un tonneau. Son véhicule est ensuite retombé sur ses roues.

Souffrant de blessures au visage et au dos, le conducteur a été conduit à l’hôpital. Sa vie n’est pas en danger. Personne d’autre n’a été blessé.

L’alcool ne serait pas en cause dans cet accident.

«La fatigue au volant peut avoir des conséquences très dommageables, aussi pire que l’alcool», rappelle Normand Séguin, agent sociocommunautaire au poste de quartier 45.

Jeune voleur recherché
Les policiers tentent, par ailleurs, de mettre la main sur un adolescent qui a commis trois vols d’appareils électroniques, dernièrement, dans un marché d’alimentation du boulevard Maurice-Duplessis.

Le dernier vol en liste date du 2 septembre. Deux suspects ont pénétré à l’intérieur du magasin et se sont dirigés vers le rayon des appareils électroniques. L’un d’eux a alors rapidement dissimulé quatre haut-parleurs, d’une valeur totale de 300 $, dans son sac à dos noir, avant de sortir du magasin et de prendre la fuite en courant.

Un agent de sécurité du commerce, qui dit avoir reconnu le jeune homme qui n’en serait pas à son premier vol, a tenté de le rattraper, main en vain.
Les policiers ont ouvert une enquête pour tenter d’épingler ce jeune voleur, dont la valeur des larcins dans ce même commerce est sans cesse croissante.

Un acheteur de cellulaire floué
Dans un tout autre dossier, un homme de 20 ans, qui a déboursé 630 $ pour faire l’acquisition d’un iPhone sur le site de petites annonces Kijiji, est loin d’en avoir eu pour son argent.

Le 31 août, vers 20h30, le vendeur et l’acheteur conviennent d’un lieu de rencontre, à l’angle de la 71e Avenue et de la 4e Rue.

L’acheteur tend l’argent et le vendeur lui remet le téléphone en l’assurant qu’il n’est pas verrouillé par une compagnie de téléphonie. Étrangement, le vendeur n’avait pas en sa possession la boîte du téléphone, ni le câble d’alimentation.

Une fois chez lui, l’acheteur ouvre le téléphone et voit qu’il est verrouillé par la compagnie Vidéotron.

Il s’est donc rendu au poste de police pour porter plainte pour fraude. Une enquête a été ouverte.

Les policiers demandent aux gens qui achètent sur des sites comme Kijiji d’être très prudents et de poser plusieurs questions pour s’assurer de ne pas se faire rouler.

Les autorités suggèrent aussi de se rendre dans un endroit public plutôt que sur un coin de rue pour procéder à ce genre de transactions, question que des caméras de surveillance puissent capter des images, ce qui aiderait grandement les policiers, si une enquête doit être ouverte.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!