Gracieuseté Civiliti Le nouvel aménagement du parc Guido-Nincheri.

Les Montréalais auront bientôt une nouvelle place qui les accueillera à l’Espace pour la vie cet été, la dernière phase du réaménagement du parc Guido-Nincheri débutera au printemps.

Un appel d’offres pour un revêtement synthétique, fait de matériau similaire à ce qui est utilisé sur les pistes de course à pied, a été lancé par la Ville de Montréal le 20 février dernier. L’administration compte en faire l’installation dans le parc rosemontois.

«Ce matériau rehaussera l’attrait de la nouvelle place publique. En plus d’être coloré et texturé, il est confortable, résistant et relativement peu coûteux. Ce type de revêtement est également utilisé dans certains parcs municipaux ou aires de jeux pour enfants», souligne Dorothée Philippon, chargée de communications à la Ville de Montréal.

Ce sentier artificiel prévu à l’usage des piétons viendra remplacer le tronçon de la rue Rachel qui se trouvait auparavant entre le boulevard Pie-IX et l’avenue Jeanne-d’Arc.

L’espace, dont le design a été conçu par la firme montréalaise Civiliti, a pour objectif de «faire du carrefour Pie IX-Sherbrooke une porte d’entrée emblématique du pôle récréotouristique qui comprend Espace pour la vie, le Parc olympique et le musée Dufresne-Nincheri et d’offrir aux résidents et visiteurs un beau parc qui accueillera une œuvre d’art public offerte gracieusement par la Ville de Québec pour commémorer le 375e anniversaire de Montréal», informe Mme Philippon.

Les travaux, qui ont débuté en 2016, devraient reprendre au mois de mars et être terminés au mois de juin 2017.

Modification de la circulation
Ce projet s’inscrit dans le cadre du réaménagement du boulevard Pie-IX, dont l’un des objectifs est de réduire le nombre des voitures qui circulent sur les rues locales en canalisant la circulation de transit sur le réseau artériel.

La circulation abondant des artères qui est redirigée sur les rues résidentielles a souvent été dénoncée par les citoyens. La rue Charlemagne serait souvent utilisée par les automobilistes voulant contourner les bouchons de circulation sur Pie-IX, selon les résidents.

Toutefois, Mme Philippon insiste que la Ville de Montréal veut assurer que les rues Rachel et Charlemagne et les rues du secteur demeureront des voies de circulation locales.

Pour l’avenue Charlemagne, un court tronçon de l’avenue sera mis à deux sens entre les rues Sherbrooke et Rachel, à la suite des travaux dans le secteur. «Malgré la perception de certains résidents, le changement n’occasionnera pas d’augmentation de circulation sur l’avenue Charlemagne», affirme Mme Philippon.

Une fois le nouvel aménagement fait, la Ville devrait assurer une vigie concernant la circulation dans le secteur et continuer à travailler avec l’arrondissement et les résidents pour s’assurer que les aménagements sont optimaux.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!