Archives Métro

Plus de 200 policiers de l’escouade régionale mixte ont procédé, le jeudi 19 novembre, à l’arrestation de 43 personnes «en lien avec le crime organisé», à Montréal, ainsi qu’à Laval, la région de Lanaudière, les Laurentides et la Montérégie. Parmi les suspects figure Loris Cavalière, avocat arrêté à son cabinet sur le boulevard Saint-Laurent.

Ces arrestations résultent des opérations Magot et Mastiff, menées conjointement depuis 2013 par la Sûreté du Québec (SQ), la Gendarmerie royale du Canada (GRC) et le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM). Les services de police de l’agglomération de Longueuil et de Laval ont également collaboré.

«Un des suspects est Loris Cavalière, un avocat qui représente des individus du crime organisé issus de différentes souches, plus particulièrement le crime organisé italien. Cet individu a joué un rôle de facilitateur avec les têtes dirigeantes, puisque des rencontres régulières avaient lieu à son bureau avec les membres importants de l’alliance», fait savoir la SQ, dans un communiqué.

Le suspect officiait dans le cabinet Cavalière et associés, situé au 6977, boulevard St-Laurent, près de l’avenue Mozart.

Fin septembre, les lieux avaient été la cible d’un cocktail Molotov, qui avait déclenché un incendie. Selon La Presse canadienne, Me Loris Cavaliere a notamment représenté Nicolo Rizzuto, ancien parrain présumé de la mafia montréalaise assassiné en 2010.

La SQ précise par ailleurs que parmi «les têtes dirigeantes» arrêtées jeudi se trouvent «Gregory Wooley, représentant des gangs de rue et homme de confiance des Hells Angels, Leonardo Rizzuto et Stefano Sollecito, de la mafia italienne», qui «formaient une alliance pour garder le contrôle des territoires.

Des arrestations en lien avec le trafic de stupéfiants dans la région de Montréal et un complot de meurtre envers Raynald Desjardins ont aussi été effectuées.

La SQ précise que cinq individus sont toujours recherchés par les policiers dans le cadre de cette opération.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!