Hugo Lorini/TC Media De nombreuses activités de l'arrondissement, comme d'organismes communautaires, se tiennent habituellement au chalet du parc Painter.

Des nouvelles mesures de sécurité seront mises en place afin de pouvoir rouvrir le chalet du parc Painter, dans le quartier Chameran, à Saint-Laurent. L’administration laurentienne a adopté un plan d’action à la suite de l’agression de deux surveillants, le 19 mars. Blessés, les cols bleus sont toujours en arrêt tandis que les services sont suspendus.

«C’est une question de jours», a affirmé le maire, Alan DeSousa, au lendemain d’une rencontre des services de l’arrondissement.

En collaboration avec la Patrouille de sécurité urbaine et le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), l’arrondissement souhaite mettre en place un plan de surveillance particulier. Un agent de sécurité devrait être présent pendant certaines activités et il y aura davantage de patrouilles pour éviter que des jeunes puissent s’en prendre au personnel.

«Les employés seront également formés et conseillés, ajoute M. DeSousa. Nous souhaitons les accompagner dans un climat sécuritaire.»

Le maire rappelle que son administration a une tolérance zéro en ce qui concerne la violence et l’intimidation.

Nombreux services
Le secteur Chameran-Lebeau faisant l’objet d’un programme de Revitalisation urbaine intégrée, le chalet du parc Painter offre un éventail très complet de services de proximité destinés aux résidents de ce quartier enclavé.

«Nous ne saurions laisser cet incident isolé troubler la quiétude des familles du quartier. Nous avons confiance en la capacité de nos intervenants et partenaires de permettre la reprise rapide des activités dans un environnement sain», indique M. DeSousa.

Une mini-bibliothèque, un centre des ados, un club de francisation et de nombreuses activités ponctuelles sont notamment disponibles sur place.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!