(Photo: TC Media - Justine Gravel) L'artiste Youssef Shoufan à la future place publique Rodolphe-Rousseau.

Les résidents de Saint-Laurent pourront se retrouver dans l’exposition de photos 100 000 horizons de Youssef Shoufan. L’artiste présentera 20 portraits grand format accompagnés d’extraits d’entrevues réalisés auprès des modèles.

Depuis mars, le Syrien d’origine ayant grandi à Saint-Laurent a rencontré les Laurentiens ouverts à parler de leur parcours et de leurs attaches à l’arrondissement. Les candidats ont répondu à l’appel de la Ville de Montréal sur les réseaux sociaux ou ont été approchés par M. Shoufan dans les différents lieux de rassemblement de Saint-Laurent.

«C’était important pour moi que tout le monde se sente inclus. Donc, je me suis déplacé pour trouver des gens qui n’avaient pas nécessairement accès aux réseaux sociaux, comme les personnes âgées ou ceux qui n’ont pas d’ordinateurs», explique l’artiste, précisant qu’il s’est même rendu dans un atelier de tricot.

En plus d’utiliser son propre réseau de contacts afin de trouver des intéressés, il s’est baladé en voiture dans les secteurs qui n’étaient pas représentés dans le projet.

«J’avais l’air louche, mais les gens que j’ai rencontrés ont voulu participer», raconte-t-il le sourire aux lèvres.

De tous les genres
La diversité est un des buts premiers du projet qui sert à mettre de l’avant la richesse humaine de la communauté laurentienne. M. Shoufan souhaitait trouver des participants d’âge, de sexe et d’origine différents et résidants dans l’ensemble des quartiers de l’arrondissement.

«Avec plus de 160 origines différentes, les Laurentiens représentent une belle mosaïque où chaque élément enrichit l’ensemble. Je pense que ce projet sera une pièce d’histoire à léguer», mentionne Alan DeSousa, le maire de l’arrondissement.

L’artiste est satisfait de ce qu’il a accompli et est impatient de voir le résultat final, malgré une déception. Il aurait voulu atteindre la parité des sexes, mais plus de femmes que d’hommes se sont joints au projet.

«Ce sera pour un futur projet. Peut-être une continuité de celui-ci sur le web, qui sait. J’aimerais bien», souligne-t-il.

Le dévoilement de l’exposition 100 000 horizons se fera graduellement à compter du 1er juillet, marquant le début des activités à la place publique Rodolphe-Rousseau, le legs du 375e anniversaire de Montréal.

Il sera possible de lire l’histoire en entier des participants sur le web ou de l’écouter par le biais d’audioguides lors des dévoilements, qui se feront tous les samedis de l’été.

Les résident qui désirent partager leurs photos et leurs histoires peuvent le faire en utilisant le mot-clic #100000horizons afin d’être publié sur le site web du projet artistique : http://www.100000horizons.com/

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!