Isabelle Bergeron/TC Media Député de Saint-Laurent depuis huit ans, Jean-Marc Fournier ne se représentera pas aux élections provinciales d'octobre.

Le député de Saint-Laurent, Jean-Marc Fournier, ne sollicitera pas de nouveau mandat en octobre. Le leader parlementaire du gouvernement et ministre responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne quittera la vie politique au lendemain des élections provinciales.

«Le gouvernement comme le Parti libéral du Québec (PLQ) sont à un carrefour de changement. D’anciens visages quittent, de nouveaux arrivent», indique le député, qui s’est lancé en politique avec une première campagne il y a 30 ans.

Il assure qu’il s’agit d’une décision personnelle. «Avec mon dernier mandat consacré aux relations canadiennes, j’ai bouclé la boucle. J’avais débuté avec la Commission Bélanger-Campeau, en 1990, sur fond de relations fort tendues», se souvient celui qui était conseiller du PLQ lors de cette étude du statut politique et constitutionnel du Québec.

Quant aux allégations de trafic d’influence qui se sont avérées non fondées cet automne, M. Fournier affirme qu’elles n’ont pas été déterminantes dans sa décision. «Forcément, on fait des colonnes avec le positif et le négatif et cet événement était dans le négatif», commente-t-il.

Dans sa lettre de départ adressée aux citoyens de Saint-Laurent, dont il est le député depuis huit ans, il salue ceux «œuvrent chaque jour à accueillir et à favoriser l’intégration des nouveaux arrivants en emploi et dans notre société». Il se souvient également de la collaboration avec l’ancien député fédéral, Stéphane Dion, qui a quitté son poste il y a un an.

Campagne
Le député terminera son mandat actuel et embarquera avec le premier ministre dans l’autobus de campagne, qu’il conseillera en vue des élections provinciales d’octobre.

«Le parti va continuer. Il y a un désir de changement, mais toujours avec les mêmes valeurs», souligne-t-il.

Après les élections, M. Fournier a prévu quelques mois de repos. Quant au prochain candidat du PLQ dans la circonscription de Saint-Laurent, il appartient à l’exécutif de l’association libérale provinciale et au premier ministre d’en décider.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!