Tout le monde s'accorde pour dire que la rue Jean-Talon Est est peu conviviale.

Invités à se prononcer sur le réaménagement de la rue Jean Talon Est, les résidents ont manifesté leur envie de reverdir l’artère mais sans pour autant diminuer la place de la voiture.

La Ville de Montréal et l’arrondissement de Saint-Léonard viennent de publier les résultats de la première rencontre d’information et de discussion, organisée le 23 février dernier, au sujet du réaménagement de la Rue Jean Talon Est. Les résultats de ce premier échange montrent que les citoyens ne veulent pas trop faire de concession.

Les 60 personnes présentes aux ateliers de février ont défini plusieurs gestes à poser en priorité. Selon eux, le plus important est de verdir et végétaliser la rue notamment pour réduire les îlots de chaleur. Vient ensuite l’envie d’élargir les trottoirs pour améliorer le confort et la sécurité des piétons. Mais les résidents ne souhaitent pas pour autant perdre d’espace de stationnement. Ce qui n’étonne pas du tout Sylvain Tardif, directeur de la Société de développement commercial de Jean Talon Est : « Nous avions obtenu le même résultat dans les études que nous avons faites. Saint-Léonard n’est pas le centre-ville. L’arrondissement a été développé autour de la voiture. C’est le meilleur moyen pour se déplacer, ce n’est donc pas étonnant que les résidents veuillent conserver leurs stationnements. »

Sylvain Tardif préconise d’ailleurs de mettre en place des stationnements aux alentours de la Rue Jean Talon Est, car selon lui les gens sont prêts à se stationner et à marcher ensuite. Il faut aussi que la rue soit mieux desservie par les transports en commun.

La voiture avant tout
Peu avant, les commerçants de la rue Jean Talon Est avaient eux aussi été invités à répondre à un sondage. Leur priorité à eux évidemment ce n’est pas le verdissement mais bien une amélioration de la gestion du stationnement. Ils sont 28% à penser que c’est la priorité numéro une, contre 11% qui privilégie la multiplication des espaces verts. Par contre, la majorité s’accorde avec les citoyens sur le fait qu’il ne faut pas aménager une piste cyclable ou supprimer des places de stationnement. Là encore pour Sylvain Tardif, cette réaction est normale : «Je pense que c’est d’abord une question de sécurité. Pour l’instant la rue est dangereuse alors on s’imagine mal y mettre des vélos en plus. Il faut d’abord que ça sécuritaire, surtout pour les piétons.»

Ce mercredi 28 septembre, la Ville de Montréal offre une nouvelle occasion aux habitants de la Rue Jean Talon Est de donner leur avis sur les travaux d’embellissement de leur artère entre les boulevards Viau et Langelier. Si cela vous intéresse, rendez-vous à la bibliothèque de Saint-Léonard au 8420, boulevard Lacordaire, à 18 h 30.

Inscrivez-vous au préalable par courriel auprès de Gabrielle Immarigeon : gimmarigeon@convercite.org ou par téléphone au 514 286-2663, poste 28.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus