Audrey Gauthier/TC Media Sabrina Abdeddaim est finaliste pour le concours Viva Mtl.

En un peu plus d’un an à la barre de la maison des jeunes Le Zénith de Saint-Léonard, Sabrina Abdeddaim a fait taire les rumeurs de fermeture et a redoré le blason de l’organisme.

L’ancienne élève de l’école Antoine-de-Saint-Exupéry est arrivée en poste au début 2015, alors que des difficultés financières et l’image ternie de la maison de jeunes faisaient planer des rumeurs de fermeture au sujet de l’organisme.

«Quand mon prédécesseur a quitté l’organisme, on pensait fermer. Il y avait eu de nombreuses coupes budgétaires», dit la Léonardois.

Après seulement quatre jours de formation, la jeune coordonnatrice devait réaliser son premier mandat, stabiliser l’organisme.

«Il fallait faire de nouvelles activités, de nouveaux partenariats et montrer qu’on pouvait nous faire confiance», se rappelle Sabrina.

En plus de fortifier les liens avec la communauté, créer de nouveaux partenariats avec des organismes et institutions du secteur, la coordonnatrice devait également diversifier la programmation jeunesse.

«Il est important d’offrir des activités qui vont plaire aux jeunes. Il faut aller à leur rencontre, être où ils se retrouvent et devenir un lieu de rencontre où ils seront à l’aise», affirme Sabrina.

De nombreuses activités se sont ajoutées ou ont été mises à jour au calendrier de l’organisme. Les soupers sexo ont été déplacés à l’école Antoine-de-Saint-Exupéry pour aller directement à la rencontre du maximum d’adolescents, le Show de la réussite se poursuit et la maison de jeunes prendra part aux festivités du 375e anniversaire de Montréal.

«Nous allons réunir les jeunes francophones et anglophones des écoles secondaires de Saint-Léonard pour prendre part à la course du Chemin du Roy, une course entre Québec et Montréal. Les élèves des écoles primaires du quartier vont se joindre à eux pour les derniers kilomètres. C’est du jamais vu!», lance Sabrina.

Aujourd’hui, Sabrina siège sur le comité d’administration du Collectif jeunesse et a, notamment, augmenté les sources de financement, pour rouvrir l’organisme à quatre jours semaine.

«C’est un travail d’équipe. Je consulte toujours mon équipe pour des décisions. Là, il faut continuer le travail pour maintenir les activités et continuer de trouver des sources de financement. J’aimerais bien pouvoir ouvrir la fin de semaine un de ces jours», espère-t-elle.

Concours
Devant ses nombreux efforts, le président de DOD basketball, Beverly Jacques, a décidé de l’inscrire au concours Viva Mtl, dans la catégorie Jeune leader, qui souligne les gens qui améliorent la qualité de vie de son quartier.

«Je suis contente. Je me sens fière de moi. J’ai le sentiment du travail accompli. Je vois que je suis utile et que je peux apporter quelque chose à la jeunesse de Saint-Léonard», note Sabrina.

Une décision grandement appréciée par les jeunes de la maison.

«Elle mérite de gagner. Elle a un bon leadership. Elle nous inspire confiance et elle nous comprend», souligne Alberto, un jeune qui fréquente la maison Le Zénith depuis deux ans.

«C’est quelqu’un à qui on peut parler. On peut aller la voir à son bureau et on ne la dérange jamais. Elle est très bonne à son travail», ajoute Amina.

Flattée par la confiance et les commentaires de tous, Sabrina espère utiliser le concours pour faire connaître davantage Le Zénith.

«Beaucoup de gens croient qu’une maison de jeunes est un endroit où ils prennent de la drogue. Ce n’est pas ça. C’est un endroit encadré où on leur offre des activités et un lieu de rassemblement pour eux. C’est une occasion de faire connaître et comprendre le rôle de l’organisme», fait-elle valoir.

Si elle gagne le concours, la coordonnatrice a décidé de souligner sa victoire avec les jeunes de la maison.

Le public est invité à voter dès le 10 novembre jusqu’au 1er décembre pour leur meilleur jeune leader au https://www.desjardins.com/concours/viva-mtl/finalistes.jsp.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus