La hausse de la charge fiscale des Léonardois sera moindre que celle de la majorité des Montréalais, en 2018. En effet, l’arrondissement a l’une des plus faibles augmentations des 19 arrondissements de Montréal.

L’avis d’imposition des contribuables de Saint-Léonard augmentera en moyenne de 1,4%, comparativement à 3,3% pour la ville de Montréal. Seuls les arrondissements de LaSalle (0,7%) et Montréal-Nord (1,3%) ont une variation moins élevée.

«Les gens seront de bonne humeur. Je ne crois pas que le téléphone sonnera beaucoup», annonce le maire de Saint-Léonard, Michel Bissonnet.

Plus de trois propriétaires résidentiels sur cinq verront leur charge fiscale augmenter sous le taux d’inflation.

«Ce sont des taux accessibles pour la majorité des gens. C’est une bonne situation pour Saint-Léonard», affirme le maire Bissonnet.

Pour les propriétaires non-résidentiels, la hausse s’élève à 2,2% comparativement à 3% pour la ville de Montréal.

Contestations
À la suite du dépôt du budget de la Ville de Montréal, de nombreuses voix se sont élevées pour critiquer les décisions de l’administration Plante–Dorais.

«L’administration Plante compte percevoir 5,2% de plus cette année par rapport à 2017, ce qui est évidemment au-delà de l’inflation comme elle le promettait pendant la campagne électorale, promesse brisée dès la première année de son mandat», lance le conseiller de Ville de Saint-Léonard, Dominic Perri.

L’élu demande à ce que la mairesse retourne à la planche à dessin.

«La nouvelle mairesse avait promis de faire la politique autrement. Et bien, considérant l’opposition qui se dégage à Montréal contre cette forte augmentation de taxe foncière, je lui conseille de retirer le budget qu’elle a déposé et de reprendre l’exercice», soutient M. Perri.

Du côté du maire de Saint-Léonard, il attend le rapport de la commission des Finances avant de se prononcer.

Le budget est actuellement à l’étude à la commission des Finances et devrait être adopté lors du prochain conseil municipal, qui aura lieu le 22 janvier.

Variation moyenne de la charge fiscale

Catégorie d’immeubles Nombre d’unités concernées Variation moyenne
Maison unifamiliale 2704 1,1%
Copropriété 2144 0,7%
2 à 3 logements 4321 1,1%
4 à 5 logements 2632 1%
6 logements et plus 188 4%

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!