Archives TC Media Le Centre des aînés du réseau d'entraide de Saint-Léonard organise de nombreuses activités de socialisation, dont des dîners communautaires.

En 35 ans, le Centre des aînés du réseau d’entraide de Saint-Léonard a évolué au rythme des besoins de la population léonardoise. D’un lieu où l’on offrait des visites d’amitiés, le centre est devenu une institution de l’arrondissement qui offre une panoplie de services.

Au début des années 1980, un groupe d’infirmières d’aide à domicile réalise que la population âgée est isolée et souffre grandement de solitude.

«Il n’y avait pas de CLSC à l’époque. C’est dans le sous-sol d’une dame de Saint-Léonard que plusieurs ont réfléchi sur les services dont avaient besoin les aînés et où est née l’idée d’un centre», raconte Johanne Pitt, directrice générale du Centre des aînés du réseau d’entraide de Saint-Léonard.

Il y a 35 ans, le centre offrait un service de visite et de téléphone d’amitié. Il y avait également un service de transport médical pour permettre aux aïeux de se rendre à leur rendez-vous.

«Petit à petit nous avons ajouté des services afin de répondre aux besoins de la population qui a changé en 35 ans. Nous avons ajouté des repas communautaires et des ateliers, entre autres», souligne Mme Pitt.

Aujourd’hui, le Centre offre plus d’une dizaine de services, dont l’accompagnement aux rendez-vous médicaux ou aux emplettes, le transport en vrac, des activités de socialisation et d’empowerment, l’halte répit et l’intervention de milieu sans oublier des projets interculturels et intergénérationnels.

L’équipe du Centre des aînés du réseau d’entraide de Saint-Léonard est composé de Johanne Pitt, directrice générale, Jeanine Roy, adjointe administrative, Paul Bouchard, chauffeur, Nicole Pedneault, coordonnatrice des bénévoles et intervenante, Marné Valenzuela, responsable du volet répit et intervenante, Nicolas Des Ormeaux, accueil et responsable des jumelages pour les transports, ainsi que Frédérique Gauthier et Lismarys Alfonso, intervenante de milieu.

«Au départ, il y avait seulement une directrice et une employée. Aujourd’hui, nous sommes huit employés à œuvre au centre», laisse savoir Mme Pitt.

Loin de s’arrêter là, l’administration voudrait mettre en place un plan stratégique quinquennal afin de toujours mieux répondre aux enjeux des aînés.

«Avec ce plan, nous pourrons voir si nous avons des choses à développer, si les besoins ont évolué et si ceux-ci sont répondus par l’entremise du centre», dit Mme Pitt.
Les démarches du plan seront entamées après les festivités du 35e anniversaire.

Célébrations

Le centre soufflera sa 35e bougie en 2018 et l’administration organise plusieurs activités pour célébrer cet anniversaire.

Les festivités seront lancées le 15 mars, lors d’un souper et une soirée hommage aux bénévoles.

«Pour nous, il était important de célébrer nos bénévoles. Même si nous sommes huit employés, nous ne pourrions pas offrir tous nos services sans eux», affirme Mme Pitt, ajoutant que des surprises sont prévues pendant la soirée.

Au retour des vacances estivales, le centre prévoit une grande épluchette de blé d’Inde.

«Habituellement, nous faisons le brunch de la rentrée, mais là nous devions faire quelque chose de gros. Nous avons décidé d’organiser une activité pour tous les Léonardois âgés de plus de 55 ans, et non seulement pour nos membres», mentionne Mme Pitt.

Le souper de Noël réunira également les aînés et les bénévoles pour faire une grande fête.

Les festivités prendront fin le 28 mars avec la tenue d’un Forum sur la participation sociale des aînés.

«Nous voulions faire plus que de fêter, nous voulions être à l’écoute de nos aînés pour les amener à participer davantage aux activités, mais également au sein des organismes du secteur. Nous voulions également outiller les intervenants pour favoriser la participation sociale des aînés», indique Mme Pitt.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!