Sylvain Gagnon Les aînés ont pu se renseigner sur les services qui peuvent leur être offerts par une vingtaine d'organismes.
Le deuxième Salon des ressources pour les aînés et les proches aidants a un objectif bien clair : informer les aînés et les proches aidants sur leurs préoccupations. Le 28 mai, conférenciers et exposants se réuniront à la Bibliothèque de Saint-Léonard pour discuter dépression, culpabilité chez les proches-aidants et hébergement.

Il y a déjà quatre ans que le premier salon s’est tenu, à la suite d’un forum qui visait à identifier les grandes préoccupations des aînés. Trois sujets étaient ressortis : transport, abus et maltraitance. Une bonne centaine de personnes s’étaient déplacées pour participer aux ateliers.

Cette année, le comité organisateur de l’événement, coordonné par Johanne Pitt, aussi directrice du Centre des aînés du Réseau d’entraide de Saint-Léonard, a choisi de programmer davantage de conférences. « On va pouvoir comparer la réponse et ajuster le tir pour la troisième édition », considère-t-elle. Le comité souhaite que l’événement se tienne désormais aux deux ans.

Hébergement et bien-être mental

« Le déménagement en résidence, c’est le premier deuil à vivre », affirme Mme Pitt. À 15 h 30, un panel sur l’hébergement public et privé réunira des acteurs importants d’organismes de soutien aux aînés, tels Andrée Demers-Allan, responsable du dossier habitation à la FADOQ. « Les personnes âgées sont perdues dans le choix d’une résidence : publique ou privée, avec ou sans soins? On voulait un regard critique : connaître les questions à se poser et les pièges à éviter. »

L’autre grand sujet à aborder au cours du salon sera celui de la culpabilité chez les proches aidants. « Au Centre des aînés, on a des journées de répit pour les proches aidants. Je le vois que c’est présent, la culpabilité, soutient la coordonnatrice, que ce soit quand le malade doit s’en aller en hébergement ou quand le proche aidant doit se reposer. » Malgré tout, il est important de ne pas se perdre de vue dans ces fonctions : « Avant d’être l’épouse de quelqu’un, on est une personne », image-t-elle.

La conférence sur la culpabilité sera donnée à 18 h par Benjamin Weiss, intervenant social et chercheur à la maîtrise en service social.

Outre les conférences, des exposants des domaines communautaire, public et professionnel présenteront leurs services et produits. Entre autres, la Caisse Desjardins du Centre-Est de la métropole informera sur les abus financiers. Le FADOQ parlera de défense des droits des aînés, et le poste de police 42 entretiendra les participants sur la sécurité publique et à domicile.

Le Salon des ressources pour les aînés et proches aidants, le mardi 28 mai, de 13 h à 20 h 30, à la Bibliothèque de Saint-Léonard, 8420, boul. Lacordaire. Entrée libre et gratuite. Pour plus d’information, on compose le 514 326-4116.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!