Archives TC Media Le conseiller municipal du district Saint-Léonard-Est, Domenico Moschella, est décédé le 23 juin.

Saint-Léonard est en deuil: le conseiller municipal du district Saint-Léonard-Est, Domenico Moschella, est décédé le 23 juin à la suite de problèmes cardiaques. Son décès a suscité plusieurs réactions, notamment de la part des élus qui l’ont côtoyé.

M. Moschella, qui était âgé de 67 ans, avait été élu sous la bannière de Coalition Montréal, aux côtés de Marcel Côté, lors de la campagne électorale de novembre 2013.

«M. Moschella a été actif à Saint-Léonard, notamment comme conseiller municipal et commissaire scolaire, pendant plus d’une trentaine d’années, a affirmé le maire de l’arrondissement, Michel Bissonnet. Il était un homme qui avait à cœur les responsabilités qui lui étaient dévolues dans le cadre de ses charges publiques et qui se préoccupait constamment du bien-être et des intérêts des citoyens.»

Même son de cloche de la part du conseiller municipal du disctrict Saint-Léonard-Ouest, Dominic Perri.
«Je pense que c’est unanime, nous avons apprécié son dévouement et le respect qu’il avait pour nous, ses collègues, et pour les citoyens. Quand il promettait quelque chose, il le faisait. C’est une grande perte pour l’arrondissement.»

La conseillère d’arrondissement Lili-Anne Tremblay, qui partageait son district avec M. Moschella, s’est aussi dite attristée par la nouvelle.

«Il a été un bon collègue, c’était agréable de travailler avec lui, a-t-elle souligné. C’était un homme qui avait à cœur son travail, malgré la maladie.»

Les drapeaux de la mairie d’arrondissement seront en berne jusqu’au lendemain des funérailles de M. Moschella, qui seront célébrées en l’église Notre-Dame-du-Mont-Carmel, le 27 juin.

Deuil sur les réseaux sociaux
Plusieurs élus Montréalais ont eux aussi partagé leur tristesse et offert leurs condoléances à la famille du défunt, sur Twitter.

Le maire de Montréal, Denis Coderre, a partagé le communiqué avisant du décès de M. Moschella. «Triste nouvelle», a-t-il indiqué.

Le chef de Coalition Montréal, Benoit Dorais, a lui aussi tenu à souligner le travail de son collègue.

«Bien que discret au conseil municipal en raison de certains problèmes de santé, Domenico était un homme extrêmement dynamique et dévoué auprès de sa communauté, a mentionné M. Dorais. Nous sommes de tout cœur avec sa famille.»

Le chef de l’opposition officielle, Luc Ferrandez, a également offert ses condoléances à la famille du défunt.

«Mes sincères condoléances à la famille et aux proches de Domenico Moschella, ainsi qu’aux membres de Coalition Montréal», a-t-il écrit sur Twitter.

Plusieurs mandats
Avant d’occuper le poste de conseiller municipal, M. Moschella a agi en tant que conseiller municipal de la Ville de Saint-Léonard, de 1982 à 1986 et de 1990 à 2001.

L’homme a aussi été commissaire à la Commission scolaire Jérôme-Le Royer, devenue par la suite la Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île, de 1987 à 1998 et de 2002 à 2014.

Depuis son retour comme conseiller en novembre 2013, M. Moschella était également membre de la Commission permanente des loisirs, des sports, des affaires culturelles et du développement social et membre de la Commission permanente des travaux publics, de l’environnement et des transports à l’arrondissement de Saint-Léonard.

Poste vacant
Le poste de conseiller municipal qu’occupait M. Moschella ne sera pas comblé avant la fin de l’été et pourrait même demeurer vacant jusqu’en janvier prochain.

Selon l’article 333 de la Loi sur les élections et les référendums dans les municipalités, «le greffier qui constate la vacance d’un poste en avise le conseil à la première séance qui suit ou, si le conseil ne peut siéger, en donne un avis public.»

Ce n’est donc qu’à la prochaine séance du conseil de Ville, le 17 août, que le poste de M. Moschella sera officiellement considéré vacant.

Par la suite, le président d’élection doit, dans les 30 jours de l’avis de la vacance, fixer le jour du scrutin dans un délai maximal de quatre mois.

L’élection partielle pourrait donc se tenir uniquement en janvier 2016.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!