Audrey Gauthier/TC Media Le comité du bottin a travaillé pendant près de deux ans pour la confection du bottin des ressources.

Après un an et demi de recherches, de collectes d’informations et de mises à jour, Saint-Léonard a finalement son bottin exhaustif des ressources.

Dans ce document d’une vingtaine de pages, on retrouve plus de soixante entrées, allant des écoles, aux organismes en sécurité alimentaire, aux soins de santé.

Au cours des dernières années, plusieurs bottins étaient en circulation dans le quartier, notamment un sur la sécurité alimentaire et une carte des ressources, mais aucun ne comprenait l’ensemble des services offerts aux citoyens. Voulant remédier à la situation, un comité composé de divers organismes a été mis sur pied, il y a plus d’un an, afin de se pencher sur la composition d’un bottin unique.

«C’était nécessaire. Il fallait arrêter de multiplier les documents. Là, on en a un bon qui va devenir une référence pour tous les citoyens», indique Charles Cousineau, directeur de la Table ronde de Saint-Léonard.

Après la mise en page et les détails approuvés, l’équipe s’est penchée sur la documentation. En effet, il fallait rechercher les différents organismes, résumer leurs services, mais surtout mettre à jour leurs coordonnées. Un défi de taille, selon Ismaël Sougou membre du comité du bottin.

«Ç’a été un long travail, surtout de valider toutes les informations. Mais, ce fut payant. Je suis content et fier du produit final.»

Un document qui est déjà bien aimé par les intervenants de Saint-Léonard.

«C’est un outil de consultation rapide qui nous sera bien utile dans notre travail, notamment pour informer des services offerts aux femmes», affirme Catherine Simard, directrice générale du Carrefour des femmes de Saint-Léonard.

«Ça rend notre travail plus facile et rapide, car nous avons des résumés des services. C’est très utile pour nous», ajoute Julie Mazerolle, agente sociocommunautaire au poste de quartier 42.

Distribution
Le bottin sera distribué aux organismes qui en font la demande. Les citoyens devront se rendre chez ceux-ci pour obtenir leur copie.

«Nous voulions que les résidents passent par les organismes afin qu’ils aient un premier contact avec ceux-ci et aussi pour les faire connaître», explique M. Sougou, également directeur de Concertation Saint-Léonard.

De plus, avec seulement 3000 copies disponibles, il était nécessaire de contrôler la distribution.

«Nous ne voulions pas le livrer n’importe comment. Nous allons le faire de façon équitable envers les différents organismes», précise M. Sougou.

Si le document répond aux besoins de la clientèle, une réimpression pourrait être envisagée. En attendant, les organismes peuvent joindre Concertation Saint-Léonard (info@concertationstleonard.com) pour obtenir leurs copies.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!