FELIX O.J. FOURNIER/TC Media Il aura fallu deux heures pour éteindre les flammes.

Le brasier de la rue De Nouë, qui a sévi dans un bâtiment résidentiel de Saint-Léonard hier après-midi, était finalement accidentel.

«Le point d’ignition serait une poubelle située dans le sous-sol du 7195, rue de Nouë. Ça pourrait être des mégots jetés dans la poubelle», explique Mélanie Drouin au Service de sécurité incendie de Montréal (SIM).

Les dommages sont importants, mais aucune évaluation des dégâts n’a encore été effectuée.

Les 10 personnes évacuées à la suite de l’incendie n’ont toujours pas réintégré leur domicile.

À 15h36, dimanche, le SIM a reçu un appel à propos de fumée apparente émanant du sous-sol. Une troisième alerte a été déclenchée à 16h09, car le feu s’est propagé aux deux étages du duplex et au deuxième étage de l’immeuble voisin. L’opération a pris fin vers 17h40.

Il aura fallu une centaine de pompiers et 35 véhicules pour venir à bout du brasier.

Une personne a été blessée pendant l’incendie.

(En collaboration avec Métro)

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!