Photo: TC Media - Hugo Lorini La peintre Lorraine Simms, au centre, en compagnie des élus de l'arrondissement du Sud-Ouest lors du dévoilement de l'affiche reproduisant une de ses œuvres.

L’arsenal du Sud-Ouest pour revitaliser ses artères commerciales s’enrichit. L’arrondissement mise désormais sur l’art pour aider à louer les locaux commerciaux vacants.

En passant devant la vitrine du local inoccupé situé au 6234, Monk, impossible de rater la grande affiche qui mesure plus de 1,5 mètre sur 1,5 mètre.

On peut y admirer la superbe reproduction de Double Bind, une œuvre de la peintre Lorraine Simms. Elle est accompagnée d’une fiche d’information donnant des renseignements sur le local à louer, incluant le numéro de téléphone du propriétaire.

L’administration du maire Benoit Dorais fait le pari que ces affiches sauront capter l’attention des passants et d’éventuels locataires.

Les artistes locaux ont été invités le printemps dernier à soumettre des productions récentes dans le cadre de cette initiative. Un jury a effectué une sélection.

Pour le moment, l’art s’est invité dans les vitrines de sept locaux situés sur le boulevard Monk et la rue du Centre. Deux autres propriétaires ont manifesté leur intérêt.

Lorraine Simms a saisi l’occasion de faire voir son travail par les nombreux passants. «J’ai un grand public», se réjouit-t-elle.

L’artiste qui réside dans Côte-Saint-Paul a aussi été motivée par la volonté d’embellir le secteur. «J’aime participer à la vie de mon quartier, confie-t-elle. Je n’aime pas voir des commerces vides. Je trouve ça déprimant.»

Il est encore trop tôt pour dire si la stratégie fonctionne. Les affiches qui reproduisent des œuvres de peintres et de photographes ont été installées récemment.

Un service gratuit
«Ce service est gratuit et l’arrondissement s’occupe de tout», souligne Benoit Dorais, pour qui cette initiative contribue aussi à faire des artères commerciales des «lieux artistiquement et culturellement animés».

«On veut que les propriétaires de locaux à louer fassent appel à l’arrondissement», insiste Marie-Andrée L’Espérance, commissaire au développement économique à l’arrondissement.

Ces affiches ne sont pas la panacée, mentionne le maire. Elles s’ajoutent aux autres moyens déployés pour dynamiser les artères, tels les spectacles présentés l’été au parc Garneau pour attirer les citoyens sur Monk.

Pour la conseillère Anne-Marie Sigouin, «ce projet donne une vitrine aux artistes du Sud-Ouest, contribue à l’effort de comblement des espaces commerciaux vacants en plus d’apporter un supplément de vie et de beauté aux artères».

L’arrondissement souligne qu’il a en réserve une trentaine d’œuvres qui ne demandent qu’à être affichées. Il a identifié sur les rues Notre-Dame, du Centre et Monk 36 locaux vacants où l’art pourrait s’exposer en vitrine.


Les noms des artistes et les vitrines où leurs œuvres sont exposées

Shanie Tomassini                 1787, rue du Centre
Laurence Dauphinais          6335, rue du Centre
Bernard Gamoy                     2523, rue du Centre
Michael Merrill                      5796, boulevard Monk
Elizabeth Picard                     5781, boulevard Monk
Andrea Szilasi                          6367, boulevard Monk
Lorraine Simms                      6234, boulevard Monk

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!