Collaboration spéciale David Cox brigue le siège de la circonscription de Verdun aux prochaines élections partielles.

Alors qu’on ignore toujours la date de déclenchement des élections partielles dans Verdun, TC Media a appris que David Cox briguera le siège laissé vacant à la suite de la démission du député et ministre Jacques Daoust.

Propriétaire d’un service de traduction et père de deux enfants, M. Cox aspire à un environnement plus sain et plus attrayant pour les générations futures. Il croit qu’en portant les couleurs du Parti vert lors de l’élection partielle dans Verdun, il sera en mesure de proposer une vision du Québec ouvert d’esprit, multiculturel et inclusif.

Celui qui est affilié au PV depuis 2014 est convaincu de la nécessité de prendre un virage radical en matière d’environnement. «Notre santé et celle de nos enfants sont des préoccupations majeures», a-t-il déclaré.

M. Cox revendique la gratuité du transport en commun, la protection des eaux du fleuve, l’annulation du projet d’oléoduc Énergie est, en plus de vouloir lutter contre les mesures d’austérité ainsi que soutenir les écoles publiques.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus