TC Media / Marie-Pier Gagné : La clinique externe de psychiatrie de l’hôpital Jean-Talon devra se trouver de nouveaux locaux, d’ici juin 2017.

La Commission scolaire de Montréal (CSDM) reprendra le bâtiment qu’elle louait à la clinique externe de psychiatrie de l’hôpital Jean-Talon, afin d’agrandir les locaux de l’école St-Gabriel-Lalemant et lutter contre l’important problème de surpopulation d’élèves dans Villeray.

La CSDM a fait parvenir au début de l’été une lettre à l’hôpital Jean-Talon, afin de lui faire part que la clinique de psychiatrie, située au 7345 rue Garnier, devra quitter les lieux au plus tard le 30 juin 2017.

«On a ce gros problème de surpopulation dans les écoles dans Villeray, mais c’est un beau problème selon moi, affirme Kenneth George, commissaire scolaire pour Villeray–François-Perrault–Parc-Extension. On a de plus en plus de jeunes dans le quartier, ce qui est une bonne nouvelle en soi, mais les écoles débordent. On se doit de trouver des solutions.»

Parmi ces solutions, il a été proposé de reprendre le bâtiment, afin d’y installer de nouvelles classes de niveau primaire, le taux d’occupation de toutes les écoles du quartier dépassant le 100%.

«C’est difficile de dire combien de classes et d’élèves de plus nous pourrons accueillir de cette façon, mais c’est certain que cela désengorgera les écoles», continue M. George.

On estime donc que dès la rentrée de 2017, l’édifice de la rue Garnier devrait retrouver ses fonctions d’établissement scolaire. L’école St-Gabriel-Lalemant étant située juste en face, les élèves qui y seront transférés ne seront pas déplacés très loin.

Le bâtiment, auparavant considéré comme «excédentaire» par la CSDM, était occupé par l’hôpital depuis 2002.

Locaux recherchés
Selon le porte-parole du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Nord-de-l’Île-de-Montréal, Hugo Larouche, l’hôpital en serait à se chercher de nouveaux locaux.

«Nous avons été informés de la situation le 30 juin dernier, affirme-t-il. Nous sommes en train d’évaluer nos options.»

Il ne serait par contre pas question de quitter le secteur Villeray – La Petite-Patrie.

«Nous tenons à assurer à la population que la clinique demeurera à l’intérieur de ce secteur», continue-t-il.

La clinique externe de psychiatrie de l’hôpital Jean-Talon dessert la population de Petite-Patrie et de Villeray. Des services d‘évaluation psychiatrique, de suivis et de traitements y sont offerts. Plus de 150 personnes de tous âges s’y rendent chaque mois.

Surpopulation
Depuis environ deux ans, le problème de surpopulation dans les écoles de Villeray ne cesse de s’aggraver.
Pour faire de la place aux élèves, plusieurs établissements scolaires ont dû revoir leur aménagement.

Par exemple, l’école primaire Marie-Favery, dont le taux d’occupation est de 118%, a récemment dû supprimer l’entièreté de ses locaux destinés aux spécialistes. Depuis l’an dernier, l’établissement scolaire ne compte ni bibliothèque, ni locaux d’anglais, d’arts plastiques, d’informatique, de musique et de service de garde. Même la superficie du gymnase a été diminuée pour permettre du rangement.

À la recherche de solutions, la CSDM a d’ailleurs annoncé l’agrandissement de l’école Saint-Grégoire-le-Grand, qui permettra l’ajout de sept classes et la reconstruction de l’école Saint-Gérard, qui permettra de mettre 10 classes de plus à la disposition des élèves. Les deux chantiers devraient être livrés en 2017.

Selon des prévisions préliminaires effectuées par la CSDM, 247 élèves pourraient s’ajouter dans les écoles de Villeray, d’ici 2019.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!