Archives / TC Media Les policiers des PDQ 30 et 33 sont moins intervenus en 2016 qu’en 2015 alors que le poste de Villeray a connu une légère hausse du nombre de crimes.

Le nombre de crimes, délits, vols et infractions constatés par le SPVM dans Villeray–Saint-Michel-Parc-Extension en 2016 a baissé de 4,6% par rapport à l’année précédente.

Dans le détail, seules les infractions mineures, comme le non-respect des lois et règlements (+17%), ont généralement augmenté. Avec une hausse de 30%, les infractions municipales sont majoritairement responsables de cette tendance (608 cas en 2016 contre 471 en 2015).

La criminalité a diminué sur l’ensemble de Montréal (-1,2%) selon le dernier rapport annuel du SPVM, comme dans Saint-Michel (-11,5%) et dans Parc-Extension (-6,3%). Le poste de quartier 31 de Villeray est le seul à être plus intervenu en 2016 qu’en 2015 (+5,1%). Malgré cette légère hausse, l’arrondissement fait partie des moins dangereux de l’agglomération.

Autant pour ce qui est des crimes contre la personne que pour les crimes contre la propriété, le nombre de cas répertoriés a baissé dans Saint-Michel et Parc-Extension l’an dernier. Il y a aussi eu moins d’homicides (1 en 2016, 5 en 2015) et moins de tentatives de meurtre (3 en 2016, 14 en 2015) sur l’ensemble du secteur.

En revanche, le nombre d’agressions sexuelles a augmenté dans Saint-Michel et Parc-Extension en passant de 53 cas il y a deux ans à 70 l’année dernière.

Les agents du poste de quartier de Villeray ont eux été confrontés à une forte hausse des vols (+16%) et des introductions par effraction dans des domiciles ou commerces (+21,5%) en 2016.

Notons enfin que les délits liés à des affaires de prostitution, d’infractions relatives aux armes à feu ou de drogues ont globalement baissé dans les trois postes de quartier de Villeray–Saint-Michel-Parc-Extension l’an dernier.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!