Gracieuseté Près de 200 participants sont attendus lors de la Journée des aînés de Villeray.

Les personnes de l’âge d’or seront à l’honneur lors de la Journée des aînés de Villeray qui se tiendra le 29 septembre prochain.

Se tenant sous le thème «bien vieillir», il s’agira de l’occasion idéale pour en apprendre plus sur les ressources qui s’offrent aux résidents du quartier de 65 ans et plus.

L’événement se déroulera en trois volets. Durant l’avant-midi, une vingtaine de kiosques seront tenus par les services et organismes du secteur qui peuvent être utiles aux personnes âgées.

Dès midi, un repas chaud sera donné aux participants, agrémenté par de la musique et le tirage de prix de présence.

Par la suite, Sœur Angèle présentera une conférence sur le bien vieillir durant l’après-midi et invitera l’audience à s’exprimer sur la question.

«Il s’agira de notre 10e édition, pour laquelle nous attendons plus de 200 participants, affirme Mariane Bragagnolo, porte-parole. Notre objectif est d’aider les gens dans communauté tout en soulignant la Journée internationale des personnes âgées, qui a lieu le 1er octobre.»

L’événement se tient au Centre Lajeunesse, 7378, rue Lajeunesse, et les activités commenceront à 10 h 30 pour se terminer vers 15 h.

Moins riches et éduqués qu’ailleurs
Les plus récentes statistiques sur la population montréalaise et de l’arrondissement de Villeray – Saint-Michel – Parc-Extension  (VSP) révèlent que les aînés du secteur sont moins riches que leurs comparses du reste de la métropole.

En effet, la proportion d’aînés ayant un faible revenu y est plus élevée que dans la ville de Montréal, selon ce que révèle un portrait démographique monté par Montréal en statistiques en 2015.

Le revenu moyen après impôt des personnes âgées vivant dans VSP est de 20 291 $, alors qu’il s’élève à 26 990 $ pour le reste de leurs semblables citadins.
Dans l’arrondissement plus de 25 % d’entre eux ont un revenu après impôt allant de 10 000 $ à 14 999 $, contre un peu plus de 18 % des autres aînés de la ville. Ce sont 32 % des résidents de l’âge d’or du quartier qui vivent avec un revenu variant entre 15 000 $ et 19 999 $, alors que ce pourcentage s’élève à 24,5 % dans le reste de la métropole. À l’autre bout du spectre économique, seulement 0,7 % des aînés de VSP ont un revenu entre 60 000 $ et 79 999 $, alors que ce sont 2,4 % des Montréalais de 65 ans et plus qui se trouvent dans cette tranche.

Moins scolarisés que leurs confrères et consœurs montréalais, les aînés de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension qui ont atteint les études universitaires comptent pour 7 % des 65 ans et plus, comparativement à 19 % dans la ville. Une part de 62 % des aînés de l’arrondissement n’a aucun diplôme à son actif. Dans la ville, cette proportion est d’un peu plus de 42 %.

Près des deux tiers des aînés de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension sont immigrants, dans une proportion de 63 %. À titre comparatif, dans la ville, c’est 41 % des aînés qui sont nés à l’étranger.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!