Nicolas Ledain / TC Media Des riverains du secteur demandent à ce qu’un parc soit installé à la place de l’ancien garage de Taxi Diamond.

Les dossiers de l’ancien bâtiment de Taxi Diamond et de la Plaza Hutchison vont être étudiés par les élus lors du premier comité consultatif d’urbanisme (CCU) de la mandature ce jeudi. Des citoyens s’opposent à ces deux projets dans l’arrondissement.

Le premier cas concerne le stationnement et l’ancien centre d’appel de Taxi Diamond situés à proximité du coin entre les rues Lajeunesse et De Castelnau. À cet endroit, la compagnie Développeurs Montréal souhaite ériger quatre blocs de six condos avec des stationnements sur la ruelle. Les riverains qui contestent ce projet militent pour qu’un parc voie le jour sur ce site afin de lutter contre les îlots de chaleur.

Pour obtenir gain de cause, ces derniers tentent de convaincre la mairesse et les conseillers de l’arrondissement de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension de bloquer ce dossier lors du CCU du 11 janvier. Les élus vont devoir statuer sur la démolition de l’édifice et sur le projet présenté.

Ce n’est pas la première fois que le dossier est étudié par cette assemblée puisqu’il avait été rejeté par les élus de l’ancienne équipe municipale lors d’un premier examen en août 2017. Ces derniers avaient notamment reproché l’homogénéité des façades, la pauvreté des aménagements paysagers, l’aspect massif des bâtiments, l’utilisation de matériaux de couleur foncée à l’arrière – le côté le plus ensoleillé – et la trop grande densité du projet.

Lors d’une entrevue accordée à TC Media il y a un mois, la courtière en charge de ce projet pour Développeurs Montréal avait néanmoins assuré qu’il était repassé à la planche à dessin pour prendre en considération ces reproches. Par ailleurs, par souci de médiation, le promoteur a organisé une rencontre publique à la mi-décembre pour rassurer les citoyens mobilisés. Cela n’a manifestement pas calmé la contestation puisque ces riverains ont de nouveau lancé un appel à la mobilisation pour se faire entendre lors du CCU.

Crainte d’embourgeoisement dans Parc-Extension
Le deuxième dossier polémique que vont examiner les élus ce soir est celui de la Plaza Hutchison qui fait le coin de la rue Hutchison et de l’avenue Ogilvy. Dans ce bâtiment sur cinq niveaux, des organismes communautaires, des organisations religieuses, des associations culturelles et des commerçants louaient des locaux depuis de nombreuses années. Plusieurs d’entre eux ont pourtant fait le choix de quitter les lieux après avoir reçu des avis d’éviction de la part du nouveau propriétaire qui a racheté l’édifice en avril 2017. Il s’agit de BSR Groupe, un promoteur immobilier qui souhaite aménager des appartements avec services en location.

Plusieurs citoyens et organismes du quartier se mobilisent depuis quelques semaines pour inciter les élus à s’opposer à ce projet. Ils dénoncent un embourgeoisement du quartier Parc-Extension. Une première manifestation de contestation a eu lieu au mois de décembre devant le métro Parc.

Lors du CCU de ce soir, ses membres vont examiner l’aspect architectural de ce projet pour décider de la marche à suivre. Les travaux sur place sont pour l’instant suspendus dans l’attente d’une autorisation municipale. BSR Groupe a démarré le chantier sans permis durant l’été et les services de l’arrondissement sont intervenus à deux reprises avec des agents du SPVM pour stopper ce chantier.

Le groupe qui conteste le projet de BSR Groupe a de nouveau appelé à la mobilisation ce soir en marge du CCU pour faire pression sur les élus. Il n’y a toutefois aucun argument légal à opposer à ce projet immobilier, puisque le zonage de ce bâtiment est mixte commercial et résidentiel et le promoteur peut donc y construire des logements.

Malgré les avis d’éviction, deux commerçants demeurent dans ce bâtiment et ils se sont dotés d’un avocat pour s’opposer à ce départ. Ils réclament des dédommagements pour rupture anticipée du bail.

Le comité consultatif d’urbanisme débutera à 18h ce jeudi 11 janvier dans les locaux de la mairie d’arrondissement au 405, avenue Ogilvy.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!