Nicolas Ledain / TC Media Rachel Shugart distribue les fournitures scolaires sur toute l’île de Montréal avant de se rendre au travail.

Alors que l’hiver touche ardemment le Québec en ce début d’année, de nombreux enfants de réfugiés font leur première rentrée scolaire sans avoir forcément l’équipement adéquat. Une citoyenne de Parc-Extension collecte donc des dons pour combler ce manque.

Engagée dans le milieu communautaire, Rachel Shugart aide à l’installation de plusieurs familles de réfugiés dans le cadre d’un projet pilote du Programme régional d’accueil et d’intégration des demandeurs d’asile (PRAIDA).

Il y a quelques jours, elle a été alertée par une mère de famille colombienne récemment arrivée au Québec sur ce manque d’équipements pour ses enfants. Mme Shugart a donc eu l’idée de collecter d’anciennes fournitures scolaires, vêtements, sacs et boîtes à lunch.

«Elle m’a contactée, car elle était très inquiète. Elle était censée envoyer ses enfants à l’école la semaine dernière, mais elle n’avait rien. J’ai décidé de les aider et j’ai voulu voir si d’autres familles en avaient aussi besoin», raconte cette résidente du quartier.

Après des appels lancés sur Facebook, cette collecte de dons a rapidement pris de l’ampleur et plusieurs Montréalais ont proposé d’accompagner Rachel Shugart dans sa démarche. En quelques jours, la résidente de Parc-Extension a rempli son sous-sol de fournitures et équipements et elle évalue à 600 $ le montant des dons accumulés.

Soixante familles de réfugiés ont déjà bénéficié de cette collecte.

«Je distribue des dons jusqu’à Lachine, Pierrefonds ou même Brossard avant d’aller au travail le matin. Je sais comme l’oubli d’une fourniture scolaire peut-être stressant pour ma fille qui est en deuxième année. Il faut que ces enfants soient équipés pour jouer dehors lors des récréations, aller en classe et avoir des boîtes à lunch pour manger», estime Mme Shugart.

Une aide essentielle
Arrivée du Congo il y a deux mois avec son mari et ses deux enfants, Élodie Dossow fait partie des bénéficiaires de cette initiative solidaire. Pour elle, cette collecte a été primordiale en vue de la scolarisation de son fils aîné.

«C’est un geste vraiment apprécié, car nous n’avons rien, nous n’avons pas encore trouvé de travail. Mon fils a 9 ans et il reprend l’école au milieu de l’année, il faut vite se rattraper et c’est un peu stressant, donc c’est important qu’il ait tout ce qu’il faut», se réjouit cette mère de famille.

Pour que cette collecte citoyenne se poursuive, Rachel Shugart a désormais besoin que d’autres personnes prennent le relais dans les différents quartiers montréalais et en région.

«Il faut étendre ce réseau, j’incite les gens à mettre une annonce dans les garderies et écoles de leurs enfants et à envoyer des courriels, car nous avons tous des affaires de ce genre que l’on utilise plus à la maison», fait remarquer Mme Shugart.

Pour participer à cette collecte, contactez l’adresse courriel accueil.refugies.mtl@gmail.com.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!