Archives TC Media Les logements des Ateliers Castelnau seront prêts d’ici mai.

Le manque de logements sociaux continue d’inquiéter le Comité d’action Parc-Extension, qui sollicite une plus grande implication des élus dans ce dossier au cours des prochaines années.

«Il y a des centaines de familles qui attendent toujours une habitation à loyer modique dans le quartier, mais les projets n’avancent pas», a souligné André Trépanier, du Comité d’action Parc-Extension (CAPE), lors de la séance du conseil d’arrondissement du 6 février.

Dans les faits, l’ancienne administration, dirigée par Anie Samson, avait commencé des démarches pour un projet qui devait naître au coin des avenues Beaumont et Querbes, mais rien n’a finalement été concrétisé. 120 logements sociaux devaient y voir le jour l’été dernier. Finalement, le bâtiment a été vendu à un promoteur privé, le 9 février.

D’autres engagements avaient aussi été pris par la Ville de Montréal, dans le Plan de développement urbain, économique et social (PDUES), en 2013, mais ceux-ci n’ont pas, non plus, été menés à terme. Entre autres, le PDUES prévoyait, pour les quartiers voisins du futur campus Outremont, la réalisation de 225 logements sociaux et la réserve d’un site pour ce faire. La saisie d’immeubles insalubres de propriétaires récalcitrants à des fins de logement social avait également été envisagée.

«Les quatre prochaines années vont-elles être comme les quatre dernières?, a demandé M. Trépanier aux élus. Va-t-on encore nous promettre des choses sans jamais aller au bout?»

Répondre aux besoins
Visiblement interpellée par le sujet, la mairesse de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension, Giuliana Fumagalli, s’est tout de suite dite préoccupée par le manque de logements sociaux.

«J’habite ici et je connais les besoins de la communauté, a-t-elle affirmé. C’est évident qu’on va travailler à donner suite aux promesses faites par l’ancienne administration.On ne va pas que regarder les terrains, on va passer à l’action. Il y a énormément de contraintes, mais on travaille là-dessus.»
De son côté, la conseillère de Parc-Extension, Mary Deros, a mentionné que beaucoup d’efforts ont été faits afin de concrétiser le projet de l’avenue Beaumont.
«On y a mis beaucoup de temps, mais peut-être simplement que d’autres offres d’achat sur le terrain ont été plus importantes que celle que nous avait faite», a-t-elle fait valoir.

Longue attente
Selon des données du CAPE, seulement 51 nouveaux logements sociaux se sont ajoutés à Parc-Extension, depuis 2005. Les logements à prix modique des Ateliers Castelnau, projet en développement sur la rue de Castelnau Ouest, viendront bientôt s’ajouter à ce nombre. Si l’échéancier est respecté, ils seront prêts d’ici mai.

Toujours selon le CAPE, 43,3% des locataires du quartier consacrent plus de 30% de leur revenu au loyer. En octobre 2017, 834 ménages étaient sur les listes d’attentes pour un HLM.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!