Josie Desmarais Le garage Saint-Denis sera démoli et reconstruit un peu plus à l'ouest, libérant plusieurs milliers de mètres carrés pour du développement immobilier.

Les citoyens de Rosemont – La Petite-Patrie sont appelés à se prononcer sur l’un des plus grands chantiers qui verra le jour dans leur quartier.

Le secteur Bellechasse, un espace qui inclut le futur emplacement du garage Saint-Denis de la Société de transport de Montréal (STM), offrirait la possibilité de construire 800 logements sociaux selon le Comité logement de La Petite-Patrie.

La construction de ce centre de transport devant se terminer en 2022, de nouveaux terrains d’une superficie de 36 080 m2 seront libérés dans le quadrilatère formé par la rue Bellechasse, l’avenue de Gaspé, le boulevard Rosemont et la rue Saint-Denis.

Ainsi, dans le but d’alimenter la réflexion sur la mise en valeur des lieux, l’Arrondissement invite la population à prendre la parole.

Déjà, il est possible de participer dès maintenant à la consultation en répondant à un questionnaire en ligne disponible sur la plateforme de la Ville de Montréal Réalisons MTL, et ce jusqu’au 12 juin.

De plus, le mercredi 6 juin, un kiosque d’information se tiendra de 13h à 19h à la station de Métro Rosemont. Il sera alors possible de rencontrer les professionnels responsables du projet de consultation.

Enfin, une soirée d’échanges et de discussions thématiques aura lieu au 5660, rue D’Iberville, le 20 juin, de 19h à 21h.

Un besoin criant de logements sociaux
Selon Martin Blanchard, porte-parole pour le Comité logement de La Petite-Patrie, la demande est forte pour du logement social et communautaire dans le quartier, puisque près de 2000 locataires y sont présentement en attente d’un logement subventionné.

«Le manque de terrains disponibles pour la création de nouveaux logements sociaux, communautaires ou abordables est flagrant dans La Petite-Patrie. Il s’agit d’un problème commun aux quartiers centraux. Les promoteurs préfèrent faire affaire avec des développeurs privés et les coûts sont inaccessibles», insiste-t-il.

Ce dernier considère le secteur Bellechasse comme étant le «dernier grand terrain» qui pourrait offrir une opportunité de développement dans le quartier.

«On reste positif, parce que notre vision rejoint pour l’instant celle de l’Arrondissement et de la Ville. On veut tous travailler pour le bien-être individuel et collectif des citoyens», affirme M. Blanchard.

Puisque l’Arrondissement a adopté en décembre 2016 une motion en faveur de l’application de réserves foncières sur les terrains publics mis en vente, M. Blanchard croit plus que jamais qu’il est possible d’obtenir un nombre important de logements sociaux à cet endroit.

Enfin, la vision du comité, qui s’est précisée le 24 mai dernier, lors d’une assemblée générale des tables de concertation  des organismes communautaires de La Petite-Patrie, se positionne en faveur de la construction de logements sociaux, mais aussi d’espaces verts, d’espaces communautaires et d’infrastructures dédiées à l’enfance et l’éducation.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!