Archives. L'épicerie solidaire Le Panier Engagé, mis sur pied par le CRAC, accueille de plus en plus de jeunes adultes, selon la directrice de l'organisme.

Grâce à un sondage en ligne, les organismes communautaires de La Petite-Patrie espèrent mieux connaître leurs usagers qui vivent dans un quartier en pleine transformation, afin de répondre à leurs besoins.

«On s’attend à ce que le sujet du logement sorte beaucoup dans le vox-pop. L’explosion des coûts, les statistiques quant à la disponibilité des appartements, tout cela préoccupe les résidents. L’accessibilité aux commerces de proximité, surtout du point de vue économique et de l’embourgeoisement, touche aussi particulièrement les gens dans le quartier», souligne Philippe Rouleau, coordonnateur du Regroupement des tables de concertation de La Petite-Patrie.

Déjà, celui-ci entrevoit les résultats préliminaires en survolant les réponses d’une quarantaine de personnes qui ont participé au questionnaire en ligne durant les trois dernières semaines. Le coût de la vie qui augmente rapidement en inquiète plusieurs, selon lui.

Pour Nathalie Bouchard, directrice du Centre de ressources et d’action communautaire (CRAC) de La Petite-Patrie, ce sondage est nécessaire pour savoir comment s’alimente la population et quels sont les gens qui ont besoin d’aide.

«La clientèle de nos services en sécurité alimentaire a beaucoup changé durant les dernières années. Ils sont de plus en plus jeunes, on retrouve plusieurs étudiants et personnes qui débutent sur le marché du travail dans nos locaux», affirme-t-elle.

Malgré le fait que les aînées constituent encore la majeure partie des usagers du CRAC, l’apparition d’adultes dans la vingtaine à ses comptoirs alimentaires pousse Mme Bouchard à vouloir en apprendre davantage sur les besoins dans le quartier.

«Le dernier sondage du genre date de 2010. Je sais que la situation a changé parce que le nombre de personnes inscrites à nos services est passé d’environ 230 membres en 2013 à 500 membres en 2018. De nouveaux services, comme l’épicerie solidaire vient faire gonfler ce chiffre, mais c’est tout de même une importante augmentation, qui par ailleurs ne s’affaiblit pas», insiste la directrice du centre de ressources.

Les résultats du vox-pop serviront éventuellement à lancer un plan d’action intégré qui sera mis sur pied collectivement entre les organismes membres du Regroupement des tables de concertation de La Petite-Patrie, explique M. Rouleau.

Les personnes intéressées à participer au sondage ont jusqu’en septembre pour le faire et elles peuvent y répondre en suivant ce lien: https://bit.ly/2Jt0yZT

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!