(Photo : gracieuseté) (Photo : gracieuseté)
Après une longue soirée de dépouillement des boîtes de scrutin et des bulletins de vote, le 4 septembre, il a été confirmé par le Directeur général des Élections du Québec en fin de soirée que Gerry Sklavounos, député libéral sortant de la circonscription de Laurier-Dorion, était réélu.

«On a travaillé fort, c’était une campagne propre et respectueuse», commente le député libéral, qui se dit « fier et humble» au lendemain de sa victoire.

M. Sklavounos reconnaît-il que cette victoire n’était pas acquise ?

«On n’est pas dans une circonscription que l’on peut prendre pour acquise. Depuis 2007, cela a toujours été comme ça, c’est une réalité. Aucune victoire n’est facile. Depuis un certain temps, les opinions étaient polarisés et à un moment donné de la campagne il y a eu une pluralité des visions», développe-t-il.

Le député tient à souligner que l’écart entre le Parti québécois et le Parti libéral du Québec a augmenté dans Laurier Dorion depuis les dernières élections provinciales. Le député a en effet remporté la victoire par 2483 voix de majorité sur son adversaire péquiste, Badiona Bazin.

Soutien «discret» dans Villeray

Plusieurs commentaires, notamment diffusés sur les médias sociaux, durant les dernières semaines de campagne n’étaient pas en faveur de M. Sklavounos, une vision que ne partage pas l’élu.

«Je ne suis pas d’accord avec le fait qu’il y ait eu une image négative à mon égard. On a gagné plusieurs pôles dans Villeray. Le soutien libéral est peut-être plus discret dans Villeray mais c’est impossible de gagner juste avec Parc-Extension. Je suis le député de tous les citoyens», soutient-il.

Projets locaux

Quand on l’interroge sur les dossiers locaux prioritaires, le député réélu répond qu’il souhaite «continuer à essayer d’implanter des services de gardes» dans la circonscription. Il évoque aussi l’ouverture prochaine d’une nouvelle salle d’urgence à l’hôpital Jean-Talon ainsi que le développement de places en ressources intermédiaires. Qu’en est-il d’un éventuel déménagement de l’Académie de Roberval ? «C’est le statut quo», répond le député.

Concernant son retour à l’Assemblée nationale, M. Sklavounos dit vouloir y aller « avec l’esprit ouvert», en souhaitant une collaboration avec le Parti québécois.

Les résultats dans Laurier-Dorion

– Gerry Sklavounos, Parti Libéral du Québec : 34,10%

– Badiona Bazin, Parti québécois : 26,39%

– Andrés Fontecilla de Québec solidaire : 24,34%

– Marie-Josée Godbout de la Coalition Avenir Québec : 9,79%

-Miguel Tremblay, d’Option Nationale : 2,85% des voix.

– Nombre de bureaux de votes : 186

– Taux de participation : 70, 18%

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!