Depuis l’installation par Hydro-Québec de 20 000 compteurs nouvelle génération dans Villeray, certains résidents s’alarment des radiofréquences qu’ils émettent. Alors que le dossier est actuellement entre les mains de la Régie de l’énergie, le regroupement de citoyens Villeray Refuse continue sa bataille.

Lors d’une conférence de presse qui se tenait dans les locaux de l’ACEF du nord, le 18 mai, les citoyens ont mis en demeure Hydro-Québec de retirer les compteurs de marque Focus Landis-Gyr et Itron de leurs domiciles.

Des citoyens inquiets

D’après leurs témoignages, plusieurs résidents souffrent de nausées, d’acouphènes ou encore de migraines depuis l’installation des nouveaux compteurs à leur domicile.

«Mon fils n’arrive plus à dormir, il a mal aux oreilles», a relaté le résident Ahmed Maaroufi.

Selon Marie-Michelle Poisson, à l’origine de la contestation, une vingtaine de personnes disent souffrir de symptômes reliés aux radiofréquences depuis quatre mois. D’autres citoyens pourraient être concernés. «Certaines personnes hésitent à en parler», avance Mme Poisson.

Si tous les résidents n’ont pas reçu d’attestation médicale, le lien de cause à effet est évident pour le groupe de citoyens. « Ils ressentent des symptômes chez eux et quand ils sortent du quartier, ils n’ont plus rien», fait valoir Mme Poisson.

Plus d’infos sur http://villerayrefuse.wordpress.com/

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!