Audrey Gauthier/TC Media Suwarna Karunaratna et Tasleem Saleh-Mohamed sont deux des 10 parents bénévoles qui s'occupent de la bibliothèque de l'école Barclay.

À la bibliothèque de l’école primaire Barclay, ce ne sont pas des enseignants ou des directeurs qui se trouvent derrière le comptoir du prêt, mais bien des parents bénévoles. Démarré l’automne dernier, le projet pilote permet aux parents de s’engager davantage dans la vie éducative de leurs enfants, tout en privilégiant la lecture dans le cursus scolaire de l’élève.

«Auparavant, les enseignants s’occupaient de la bibliothèque, des prêts et du classement. Ils avaient alors moins de temps pour accompagner les élèves dans leur choix de lecture. Avec la collaboration des parents, les instituteurs peuvent s’y consacrer davantage», explique Ghislaine Paiement, intervenante communautaire scolaire à l’école Barclay.

Une dizaine de parents ont suivi une formation afin de comprendre la gestion d’une bibliothèque et apprendre le logiciel de prêt ainsi que la méthode de classement.

«J’adore travailler avec les autres, tout en aidant les enfants et l’école. Je me sens utile et je participe à l’éducation scolaire de mon fils. Je gagne de l’expérience tout en apprenant le métier de bibliothécaire. Mon garçon est très fier de moi», affirme Tasleem Saleh-Mohamed, mère et bénévole, trois avant-midi par semaine à la bibliothèque.

En plus d’acquérir des compétences, plusieurs parents en profitent pour parfaire leurs connaissances en français.

«Ils acquièrent une expérience concrète de travail tout en pratiquant la langue. C’est un tremplin vers autre chose, comme des cours de francisation ou le marché de l’emploi», indique Mme Paiement.

«Sans ce bénévolat, je resterais à la maison. Je parle de mieux en mieux en français depuis que je prends part au projet», ajoute Mme Saleh-Mohamed.

Un succès
Le succès du projet en a surpris plus d’un à l’école Barclay. «C’est au-delà de mes attentes. Les participants prennent le tout au sérieux et ils sont assidus. Ils contribuent à l’école, mais aussi à la vie de leur enfant. Je suis fière de voir autant de parents mobilisés dans le projet», souligne l’intervenante.

«Je veux revenir l’an prochain. Même si ma fille termine sa sixième année en juin, je veux continuer de m’engager à Barclay», poursuit Suwarna Karunaratna, mère et bénévole, deux après-midis par semaine à la bibliothèque.

Dans l’optique d’améliorer le service, la direction est également à l’écoute des élèves. «Un enfant du comité d’élèves a demandé s’il pouvait venir lire à la bibliothèque, en dehors des périodes de classe. C’est alors que nous avons mis en place un programme pour les jeunes pour qui deux livres par semaine ne sont pas suffisants. Ils ont accès à une heure de lecture supplémentaire par semaine à la bibliothèque», mentionne Mme Paiement.

Avec une réponse si favorable de la part des parents et des élèves, le projet sera reconduit l’année prochaine, avec quelques nouveautés.

«Nous n’en sommes qu’à la première année, alors nous y allons lentement. Éventuellement, les parents bénévoles pourront organiser des activités pour les élèves», annonce Mme Paiement.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!