Collaboration spéciale La sécurité aux abords du parc Villeray Ouest inquiète beaucoup de parents, notamment la présence de la piste cyclable devant l'entrée.

Jugeant la sécurité de leurs enfants menacée, un groupe de parents a déposé une pétition de plus de 100 noms au conseil d’arrondissement du 7 juillet, pour demander l’ajout d’une porte clôturée, à l’entrée du parc Villeray Ouest.

L’entrée au parc dédié aux enfants âgés de deux à cinq ans donne sur une ruelle et une piste cyclable où les cyclistes filent à vive allure.

Lors du passage de TC Media, une cinquantaine de cyclistes ont emprunté la piste cyclable, en une demi-heure. Si certains ont ralenti, plus de 90% d’entre eux n’ont pas réduit leur vitesse. D’ailleurs, quelques-uns sont même entrés dans le parc, sur leur selle, pour utiliser la fontaine ou jeter leurs déchets.

«Je sais qu’il y a un parc, mais j’avoue ne pas diminuer ma vitesse pour autant», souligne un cycliste.

«Le parc n’est pas un élément qui change mes habitudes», ajoute une deuxième cycliste.

«Il faut être vigilant près de ce parc. La fontaine est à l’entrée et les enfants accourent pour s’y désaltérer. Avec les voitures qui prennent la ruelle, il faut absolument faire attention», poursuit une cycliste de Villeray, mère de deux enfants.

Pas sécuritaire
Fréquentant régulièrement le parc Villeray Ouest, plusieurs utilisateurs ont observé une succession de situations dangereuses. «J’ai été témoin d’enfants courrant pour se rendre à la fontaine pour se désaltérer ou pour sortir du parc sans regarder. Les cyclistes à cet endroit ne ralentissent pas tous et une collision entre les deux pourrait être très grave», affirme Mme Klatt.

«Des fois, les enfants s’échappent et ils courent vite. Il faudrait mieux protéger le parc», ajoute Stéphane, un père signataire de la pétition.

Les directions de l’école primaire Marie-Faverie et des centres de la petite enfance (CPE) Au Petit Talon ont également signé la pétition. «La piste cyclable est très achalandée. Ce ne sont pas des matantes qui font des promenades du dimanche qui l’utilisent. Lorsque nous allons au parc, une employée est postée à l’entrée de l’espace vert afin d’éviter les accidents. Mais, ce n’est pas possible pour les parents», indique Audrey Lacroix, directrice adjointe du CPE.

Proposition
Afin d’enrayer les éléments d’insécurité, le groupe de parents propose de fermer l’entrée à l’aide d’une porte clôturée. «Le parc est entièrement clôturé, sauf pour l’entrée. Nous pensons qu’il serait possible de fermer la clôture à l’aide d’une porte, ce qui permettrait aux parents de mieux contrôler les déplacements des enfants. Ce serait la solution idéale», laisse savoir Bernarda Klatt, mère instigatrice de la pétition.

Le groupe croit également qu’il serait préférable de mettre en évidence l’entrée du parc par une meilleure signalisation. «Le fait de dessiner une traverse piétonne sur la piste cyclable, à l’entrée du parc, pourrait sensibiliser les utilisateurs et faire en sorte qu’ils soient plus vigilants», fait valoir Mme Klatt.

À l’arrondissement
La mairesse de l’arrondissement, Anie Samson, a pris en main le dossier et l’a remis au service des parcs du secteur. Celui-ci fera l’évaluation des coûts et du parc afin de trouver des solutions à court et moyen terme pour en finir avec la problématique.

«Les citoyens sont nos yeux et nos oreilles dans ces situations. Les parents ont fait ce qu’il fallait pour nous aider à régler la situation», affirme la mairesse.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!