Collaboration spéciale Tennis Canada Le quartier Villeray et ses commerçants vibreront au son des balles de tennis pendant la Coupe Rogers, qui se déroulera du 7 au 16 août.

Le secteur commercial de Villeray veut être à la coupe Rogers ce que la rue Crescent est à la F1, un lieu de rassemblement pour des amateurs de sport et d’événements internationaux. L’association des commerçants et travailleurs autonomes de Villeray (ACTAV) s’engage avec Tennis Canada dans un partenariat pour que le secteur vibre au rythme du tennis.

«Nous voulons engager nos commerçants et développer autour de l’événement afin que nous devenions comme la rue Crescent, lors du Grand Prix de Montréal», affirme la présidente de l’ACTAV, Nancy Gemme.

Plus de 200 000 personnes se donnent rendez-vous au parc Jarry, chaque été, pour assister aux divers duels. Une opportunité pour les commerçants du secteur avoisinant, estime la présidente.

«Nous voulons que tous les touristes et gens qui se rendent à la Coupe Rogers viennent également dans nos commerces. Ce n’est pas tous les visiteurs qui se déplacent. Plusieurs ne font qu’assister aux matchs et nous voulons changer cela.»

Pour y arriver, une nouvelle campagne promotionnelle sera lancée. Dès la semaine prochaine, du matériel publicitaire sera affiché dans cinq entreprises des rues Jean-Talon, Villeray et de Castelnau ainsi que l’avenue Henri-Julien. Des billets de tirage pour la partie d’ouverture seront également offerts dans chaque établissement et les amateurs de ce sport de balles pourront suivre en direct le classement par l’entremise d’un tableau indicateur.

«Nous organisons aussi une chasse au trésor sous le thème du tennis. Certains commerçants ont même annoncé qu’ils concocteraient des breuvages en l’honneur du tournoi. Nous voulons créer un engouement pour que Villeray vibre au son du tennis», indique Mme Gemme.

«Ça fait longtemps que nous voulions nous engager avec la communauté de Villeray. Nous avons de nombreux commerces coups de cœur et nous étions très contents de pouvoir nous allier avec eux pour la Coupe Rogers», mentionne Line Tranchemontagne, gestionnaire marketing chez Tennis Canada.

De négatif à positif
L’événement rayonne à l’international, mais n’a pas la meilleure image à Villeray.«Souvent, les gens ne voient que les éléments négatifs, comme le manque de stationnement. C’est même la seule expérience que certains vivent en lien avec la Coupe Rogers», fait valoir la présidente.

«La population n’a pas conscience des biens faits de ce tournoi dans notre quartier. Elle ne voit que le négatif, mais il y a des retombées économiques intéressantes», ajoute Mourad Romdhane, propriétaire du Bistro L’Enchanteur. Pendant la compétition, le restaurant, ouvert depuis 20 ans, voit son chiffre d’affaires augmenter de 20%, chaque jour.

L’ACTAV espère faire changer ces expériences négatives en positives par l’entremise du projet-pilote. «Nous voulons que l’ambiance festive soit aussi partagée dans nos rues et au sein de notre population.»

«Ce n’est pas vrai que lorsqu’on sort du parc Jarry, il n’y a plus de tennis à Villeray. Désormais, la Coupe Rogers sera également dans tout le quartier», poursuit M. Romdhane.

Pour le premier été, l’ACTAV a limité le nombre de restaurants participants à cinq. Si le projet est un succès, le nombre de commerçants pourrait augmenter.

Les restaurants participants

  • La Brasserie Harricanna (95, rue Jean-Talon Ouest)
  • Café Larue et fils (244, rue de Castelnau Est)
  • Bistro L’Enchanteur (7331, avenue Henri-Julien)
  • Miss Villeray (220, rue Villeray)
  • Café Vito (151, rue Villeray)

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!