FELIX O.J. FOURNIER Sur l’ensemble de la rue Jarry dans l’arrondissement, les travaux s’achèvent dans Parc-Extension et seront annoncés plus tard dans Saint-Michel.

La reconstruction majeure de la rue Jarry se poursuivra dans Villeray cette année. De Rousselot à Saint-Denis, le tronçon sera remis à neuf: égouts, chaussée, éclairage au DEL, élargissement des trottoirs et verdissement important changeront la face de la rue commerciale.

La Ville de Montréal a voté un règlement d’emprunt de 10,5M$ lors de son conseil du 25 janvier, afin d’aller de l’avant dans la reconstruction de la portion de la rue Jarry Est dans Villeray.

Puisque les égouts et la chaussée nécessitent une réfection, la Ville procèdera au réaménagement complet de la rue qui encouragera les transports collectifs et actifs.

Tout le mobilier urbain sera renouvelé et les lampadaires seront dotés de la technologie au LED. Les trottoirs seront plus larges de manière à accroître la sécurité. Les commerçants auront même davantage de possibilités d’aménager une terrasse.

Les travaux se feront en deux phases. D’abord de la rue Saint-Denis à l’avenue Christophe-Colomb, puis de l’avenue Christophe-Colomb à la rue Rousselot. Le contrat de la première phase devrait être octroyé au printemps.

Attractivité
«C’est une cure de jouvence importante pour Villeray, souligne la conseillère Elsie Lefebvre. Je n’ai pas peur de le dire, la rue Jarry est laide, est pleine de nids de poule.»

Les mesures d’apaisement de la circulation et le verdissement devraient selon elle attirer davantage de piétons et raviver le commerce.

«Elle sera plus belle et plus vivante. J’espère que la rue Jarry en version améliorée va permettre de rallier Villeray nord et Villeray sud», poursuit Mme Lefebvre.

Le réaménagement de la rue Jarry Est permettra d’ailleurs une meilleure connectivité de la voie cyclable appelée La Route verte, de la rue Boyer à l’avenue Christophe-Colomb.

Les détails des travaux seront présentés au printemps lors d’une séance publique qui permettra de recueillir les commentaires et les demandes particulières des résidents et des commençants.

Le règlement d’emprunt
Le projet, qui fait partie du plan triennal d’immobilisation de Villeray – Saint-Michel – Parc-Extension, nécessite un emprunt qui doit être approuvé par le gouvernement du Québec. Son approbation par le ministère des Affaires municipales permettra à la Ville de réaliser les travaux plus rapidement en réduisant des délais administratifs lors de l’octroi des contrats. Pour ce règlement, la période de financement ne devra pas excéder 20 ans.

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!