The Associated Press Rodrigo Duterte, en août 2016

Rodrigo Duterte, le président des Philippines, s’est comparé à Adolf Hitler vendredi, pendant une conférence de presse.

Il a affirmé que: «Hitler a massacré trois millions de Juifs [sic]… Nous avons trois millions de drogués. Je serais heureux de les massacrer».

Les chiffres avancés par M. Duterte sont erronés: six millions de Juifs ont été tués par les Nazis pendant la deuxième guerre mondiale, selon les historiens.

Duterte croit qu’ainsi, les problèmes de son pays seraient réglés et qu’il sauverait la prochaine génération de «la perdition».

«Ce que le président Duterte a dit est non seulement profondément inhumain, mais cela démontre un épouvantable manque de respect pour la vie humaine. C’est véritablement navrant de la part d’un leader démocratiquement élu», a réagit Ronald S. Lauder, le président du Congrès mondial Juif, dans des propos rapportés par l’Associated Press. M. Lauder a demandé des excuses. D’autres critiques et demandes d’excuse se sont faites entendre, selon Reuters.

Duterte est président des Philippines depuis le 30 juin. Il avait promis, pendant sa campagne électorale, de mettre fin au crime et à la corruption dans les six mois de son arrivée à la tête du pays, et de lutter contre les drogues illégales. Depuis son entrée en poste, plus de 3000 trafiquants et usagers de drogue ont été tués, et près de 700 000 autres se sont rendus. Il avait aussi encouragé les citoyens à tuer les consommateurs de drogues qu’ils connaissaient.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus