The Associated Press Paul Ryan.

WASHINGTON — Le président de la Chambre des représentants Paul Ryan a déclaré, lundi, aux élus républicains qu’il ne défendra plus Donald Trump et qu’il consacrera plutôt toute son énergie à protéger la majorité de son parti au Congrès.

Paul Ryan a tenu ces propos lors d’une conférence téléphonique au cours de laquelle il s’entretenait avec des législateurs républicains. Plusieurs élus craignent que le candidat républicain à l’élection présidentielle nuise à leurs chances d’être réélus, ce qui menace la majorité que détient le Parti républicain au Congrès.

Une source a précisé que Paul Ryan n’a pas retiré son appui à Donald Trump, mais qu’il a plutôt dit qu’il ne prendrait plus sa défense. Il souhaite maintenant faire campagne auprès des représentants et sénateurs républicains. Des élections législatives auront lieu en même temps que l’élection présidentielle du 8 novembre.

Une autre source a indiqué que Paul Ryan a conseillé aux candidats républicains «de faire ce qui est le mieux pour votre district».

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!