The Associated Press Hillary Clinton

La réouverture de l’enquête du Federal Bureau of Investigation sur l’utilisation d’une messagerie privée par Hillary Clinton a brouillé les cartes d’une élection qui semblait, avant vendredi, acquise au camp démocrate. Lundi, le candidat républicain Donald Trump a continué de marteler que sa rivale devrait se trouver en prison, alors que celle-ci, sur la défensive, a répété que son adversaire ne devrait jamais avoir accès au code nucléaire américain.

Métro a parlé à Fletchan McClellan, professeur de science politique au Elizabethtown College, en Pennsylvanie, afin de comprendre quelle conséquence ce rebondissement risque d’avoir sur l’issue du scrutin.

Cette nouvelle enquête nuira-t-elle à la campagne démocrate?
Elle a certainement ébranlé la course. L’attention des médias s’est détournée des frasques de Donald Trump pour se concentrer sur les courriels de Mme Clinton et sur les multiples enquêtes de corruption ouvertes sur ses activités lorsqu’elle était secrétaire d’État. Chaque fois qu’un candidat se retrouve sur la défensive, comme ce fut le cas avec M. Trump après la diffusion d’une vidéo où il tient des propos obscènes à l’endroit des femmes, cela nuit forcément à sa campagne.

Est-ce qu’elle pourrait mener à une victoire républicaine la semaine prochaine?
La relance de l’enquête réduira certainement l’avance de Mme Clinton. Son élan s’était déjà passablement essoufflé avant l’annonce du directeur du FBI, James Comey, en raison des documents que continue de diffuser WikiLeaks au sujet des courriels du président de campagne démocrate, John Podesta.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus