The Associated Press Des manifestants à St. Louis

MÉXICO — Le gouvernement mexicain affirme vouloir créer un numéro de téléphone sans frais à l’intention de ses citoyens établis aux États-Unis afin de renforcer leur protection consulaire.

Le ministère des Affaires étrangères du Mexique en a fait l’annonce mercredi, par la voie d’un communiqué intitulé «Nous sommes avec toi», une semaine après la victoire de Donald Trump dans la course à la Maison-Blanche.

Lors de sa première entrevue télédiffusée depuis le scrutin, le président américain désigné avait réitéré son intention de déporter de 2 à 3 millions d’immigrants clandestins ayant un dossier criminel.

Le ministère mexicain dit vouloir «renforcer le dialogue avec les autorités étatiques et locales» des États-Unis, notamment par l’entremise de son réseau de 50 consulats en sol américain.

Il encourage également les membres de la communauté mexicaine résidant au nord de la frontière à éviter «toute situation de conflit».

L’ambassadeur du Mexique aux États-Unis, Carlos Sada, estime que la «première étape est d’être bien informé» en cette période d’incertitude.

La communauté des affaires aux États-Unis a également été secouée par l’arrivée de Trump aux portes du pouvoir, puisqu’il s’est engagé à modifier l’Accord de libre-échange nord-américain.

La vice-présidente des Amériques de la Chambre de commerce des États-Unis, Jodi Hanson Bond, dit avoir l’intention de défendre énergiquement l’importance de cette relation bilatérale avec le Mexique auprès du nouveau gouvernement.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus