Un tremblement de terre d’une magnitude de 7,3 sur l’échelle de Richter a secoué le Japon, mardi matin (environ 16h heure de Montréal).

L’épicentre du séisme se trouve dans l’océan, au large de la ville de Namie, dans la préfecture de Fukushima.

Une alerte au tsunami a été émise pour cette région où on attend une vague d’environ 3 mètres de haut. On demande aux résidants d’évacuer les villes ou d’aller trouver refuge en hauteur.

La compagnie électrique de Tokyo a indiqué qu’il n’y avait aucune activité anormale à la centrale nucléaire de Fukshima-Daiichi.

En mars 2011, un séisme et un tsunami survenu dans cette même préfecture avait ravagé la ville de Fukushima. Une fusion du coeur du réacteur avait eu lieu à la centrale nucléaire de Fukshima-Daiichi qui avait été affectée par les pannes d’électricité subséquentes. Une grande quantité de rejets radioactifs avaient ainsi été expulsés dans l’eau.

Plus de détails à venir

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!