The Associated Press Donald Trump

NEW YORK — Le président désigné des États-Unis, Donald Trump, s’est adressé aux Américains dans une courte vidéo diffusée sur internet, lundi, promettant notamment de retirer son pays du Partenariat transpacifique (PTP) dès son arrivée en poste.

Selon M. Trump, le PTP, signé par 12 pays, dont le Canada, est un «désastre potentiel». Il compte remplacer l’accord par des traités commerciaux bilatéraux, qui «créeront des emplois», a-t-il dit.

Dans cette vidéo de deux minutes trente diffusée en fin de journée, le président désigné promet par ailleurs aux Américains de nommer des «patriotes» au sein de son administration et réitère certaines de ses autres promesses de campagne. M. Trump ne mentionne toutefois pas ses promesses de construire un mur à la frontière entre les États-Unis et le Mexique ou d’abroger la réforme de la santé du président Barack Obama.

Cette façon de communiquer avec les électeurs tranche avec les conventions établies à Washington. Depuis son élection, Donald Trump a tourné le dos à deux reprises à l’équipe de journalistes chargés de suivre ses déplacements et il n’a pas encore tenu la traditionnelle conférence de presse du président désigné dans les jours suivant son élection.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus