Cliff Owen/Associated Press Hillary Clinton

Des voix s’élèvent pour que l’équipe d’Hillary Clinton demande un recomptage des votes dans les États du Michigan, du Wisconsin et de Pennsylvanie, ont rapporté plusieurs médias mercredi. Des informaticiens croient par ailleurs que le résultat des votes électroniques dans ces États soulèvent des questionnements.

Jill Stein, la candidate du parti Vert, fait partie de ceux qui souhaitent un recomptage, rapporte The Guardian, jeudi. Une campagne de sociofinancement a été mise sur pied par Mme Stein, afin de recueillir des fonds pour les procédures de recomptage. Jeudi matin, 3M$US avaient été amassés sur un objectif de 4,5M$US. Le montant nécessaire pour entamer le recomptage au Wisconsin a ainsi été atteint, et la campagne de collecte de fonds continuait pour la Pennsylvanie et le Michigan.

Mardi, le New York magazine affirmait qu’un groupe d’informaticiens souhaitaient un recomptage des votes au Michigan, au Wisconsin et en Pennsylvanie. On peut lire dans l’article qu’au Wisconsin, Clinton a recueilli 7% moins de votes dans les comtés qui ont utilisé le vote électronique comparativement aux comtés qui ont utilisé les bulletins papier. Selon ces analyses, cela aurait coûté 30 000 votes à Clinton, alors qu’elle a perdu le Wisconsin par 27 000 voix. Bien qu’aucune preuve de piratage n’ait été trouvée, le groupe croit que cet échantillon suspicieux mérite un examen indépendant, souligne le New York magazine.

Rappelons qu’un mois avant l’élection du 8 novembre, l’administration de Barack Obama accusé la Russie d’interférer dans le processus électoral en faisant du piratage.

Bien que le républicain Donald Trump ait gagné les élections américaines en remportant le plus grand nombre de grands électeurs, c’est la candidate démocrate Hillary Clinton qui mène le vote populaire avec plus de 2 millions de vote de plus que son opposant, selon le Cook Political Report, cité par USA Today.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus