Les girafes se trouvent désormais sur la liste des espèces vulnérables, selon l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Plus de 700 espèces d’oiseaux ont aussi été nouvellement identifiées par l’organisation, et 11% d’entres elles sont déjà menacées.

La population mondiale de girafes a chuté de 40% en 30 ans, affirme l’UICN. On trouvait, en 1985, entre 151 702 et 163 452 individus. Ils n’étaient plus que 97 562 en 2015. Le déclin des girafes est attribuable à «la destruction de [leur] habitat, aux troubles civils et à la chasse illégale», a précisé l’organisation.

La nouvelle «liste rouge» de l’UICN a été dévoilée jeudi à Cancun au Mexique. Elle comprend 85 604 espèces, dont 24 307 qui sont menacées d’extinction.

«Un grand nombre d’espèces disparaissent avant même d’avoir été décrites, a déclaré Inger Andersen, la directrice générale de l’UICN. Cette mise à jour de la Liste rouge montre que l’ampleur de la crise mondiale de l’extinction pourrait être supérieure à ce que nous pensions».

Selon Mme Andersen, les gouvernements réunis au cours du Sommet de la biodiversité des Nations Unies ont la responsabilité d’accroître leurs efforts pour la sauvegarde de la biodiversité de la planète. «[P]as seulement pour [le bien de la planète], mais pour répondre à des impératifs humains tels que la sécurité alimentaire et le développement durable.»

La catégorie «espèce menacée» comprend trois sous-catégories: vulnérable, en danger et en danger critique.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!