Getty L’île de Maui

Si vous êtes allés sur Twitter aujourd’hui, vous avez sûrement remarqué que le mot-clic #BoycottHawaii est devenu populaire. Mais pourquoi est-ce que les Américains voudraient boycotter cet endroit paradisiaque? À cause de Donald Trump, en quelque sorte.

Cette semaine, un juge d’Hawaï a suspendu l’application du décret de Trump sur l’immigration aux États-Unis (celui qui interdit l’entrée à des ressortissants de six pays à majorité musulmane), expliquant qu’il causait du tord à sa population multiethnique, ainsi qu’aux touristes et étudiants étrangers. La suspension, qui arrive avant même que le décret n’entre en vigueur, s’applique sur l’ensemble du territoire américain, et non pas seulement Hawaï.

Les supporters du nouveau président américain ont mal réagi à cette annonce et ont décidé qu’ils boycotteraient Hawaï.

Résultat? Le mot-clic est devenu populaire sur les réseaux sociaux.

Cependant, à première vue, le boycott ne semble pas effrayer trop, trop les Américains. Plusieurs se vantent plutôt d’avoir réservé des billets pour Hawaï!

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!