AP Les trois cercueils des personnes décédées dans le cratère d'un champ volcanique à Pozzuoli sont transportés par les policiers.

Trois membres d’une famille qui visitait un champ volcanique près de Naples, en Italie, sont morts mardi après qu’un garçon de 11 ans est entré dans une zone interdite, suivi par ses parents, qui voulaient le sauver.

Selon la police locale, l’enfant aurait glissé dans un trou rempli de boue bouillante alors qu’il s’introduisait dans une aire interdire du cratère de la Solfatare, à Pozzuoli. Son petit frère, âgé de 7 ans, était proche mais est resté en dehors du secteur jugé dangereux. Il a survécu.

D’après l’agence de presse italienne ANSA, les victimes sont Tiziana Zaramella, 42 ans, Massimiliano Carrer, 45 ans et leur fils, Lorenzo. Ils sont originaires du nord de l’Italie.

On ne sait pas si le garçon et ses parents ont été tués par les gaz ou par le résultat d’une explosion de boue surchauffée. Les fortes pluies des derniers jours pourraient avoir créé plus de cratères dans le champ volcanique.

Plusieurs affiches situées autour du cratère mettent en garde, dans plusieurs langues, contre les dangers de brûlures. La vapeur qui émane du sol peut atteindre 160 degrés Celsius.

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!