Claude Paris Claude Paris / The Associated Press

PARIS — Quatre personnes sont détenues par la police française relativement à l’attaque au couteau survenue dimanche à la gare Saint-Charles de Marseille, a révélé une source proche de l’enquête, mardi.

L’agression au couteau a coûté la vie à deux jeunes femmes, poignardées à mort avant que le suspect ne soit abattu par des militaires.

Les quatre personnes arrêtées sont suspectées d’être associées à une organisation terroriste. Les autorités ont aussi mené des perquisitions dans plusieurs endroits.

Plus tôt mardi, le ministre français de l’Intérieur a précisé que l’assaillant était un Tunisien ayant vécu en Italie.

Le ministre Gérard Collomb a expliqué à la radio France Inter que l’assaillant était un résident italien et détenait un passeport tunisien valide. L’homme a été tué par des soldats après l’attaque de dimanche, qui a été revendiquée par Daech (le groupe armé État islamique).

M. Collomb a dit souhaiter un plus grand partage d’informations entre les pays dans de tels cas.

Le procureur de Paris a indiqué que l’une des sept pièces d’identité utilisées par l’assaillant dans des incidents précédents impliquant la police française était un passeport tunisien l’identifiant comme étant Ahmed H.

Mardi, les journaux italiens ont rapporté que la police antiterroriste du pays enquêtait afin de déterminer si le tueur de Marseille avait des liens avec des Tunisiens ayant séjourné dans la même région de l’Italie avant d’être impliqués dans d’autres attaques en Europe.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!