Michael Conroy / The Associated Press

INDIANAPOLIS — Le vice-président américain Mike Pence a rapidement quitté le Lucas Oil Stadium, dimanche, quand une dizaine de joueurs des 49ers de San Francisco ont déposé le genou au sol pendant l’hymne national avant leur duel face aux Colts d’Indianapolis.

L’ancien gouverneur de l’Indiana était présent pour assister à la cérémonie du retrait du chandail de l’ancien quart étoile Peyton Manning. Pence n’est toutefois pas resté longtemps.

Pence a déclaré sur Twitter: «J’ai quitté le match des Colts aujourd’hui parce que @POTUS et moi ne toléreront pas tout geste manquant de respect envers nos soldats, notre drapeau ou notre hymne national».

La Maison-Blanche a publié un communiqué de la part de Pence dans lequel il affirme que le drapeau était un symbole autour duquel les Américains devaient se rallier.

«Je ne pense pas qu’il soit exagéré de demander aux joueurs de la NFL de respecter le drapeau et notre hymne national», a dit Pence.

Le président Donald Trump a plus tard publié un gazouillis: «J’ai demandé au @VP Pence de quitter le stade si un joueur posait le genou au sol ou manquait de respect envers notre pays. Je suis fier de lui et de @SecondLady Karen».

Pence est un grand amateur de sports et c’était la deuxième fois qu’il assistait à un événement sportif majeur dans son état natal depuis le début de son mandat de vice-président en janvier. Il avait aussi assisté aux 500 miles d’Indianapolis en mai, ce qui est une tradition familiale.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!