Martial Trezzini / The Associated Press Kofi Annan.

L’ex-secrétaire général des Nations unies, Kofi Annan, exhorte le Myanmar de rapatrier les réfugiés rohingyas dans leurs maisons et non pas dans des camps.

Kofi Annan a déclaré vendredi, au quartier général de l’ONU, que le gouvernement du Myanmar doit faire en sorte de créer un environnement qui permettra aux réfugiés de retourner chez eux en sécurité et avec dignité. Il a ajouté que le gouvernement doit aider les Rohingyas à reconstruire l’État de Rakhine ravagé par la violence.

Une commission de l’ONU, présidée par Kofi Annan, a récemment eu lieu à Rakhine. L’ex-secrétaire général a présenté un discours informel en privé sur la crise, vendredi, au conseil de sécurité de l’ONU.

La mission des Nations unies au Myanmar n’a pas immédiatement répondu aux demandes d’entrevue de l’Associated Press sur cette déclaration.

Plus de 500 000 Rohingyas ont fui la région de Rakhine pour se réfugier au Bangladesh depuis le 25 août, lorsque les forces militaires du Myanmar, à majorité bouddhiste, ont enclenché des mesures de répression contre la minorité persécutée en réponse à une attaque d’un groupe de rebelles musulmans rohingyas.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!