AP Bowe Bergdahl

RALEIGH, N.C. — Le sort de Bowe Bergdahl est entre les mains d’un juge après que le sergent américain eut plaidé coupable d’avoir mis ses camarades en danger en quittant sa position en Afghanistan en 2009.

Les observations sur la peine s’amorcent lundi à Fort Bragg et doivent comporter des témoignages dramatiques sur des soldats blessés grièvement dans les opérations pour retrouver Bowe Bergdahl. L’accusé a été détenu pendant cinq ans par les talibans après avoir abandonné son secteur d’intervention pour l’armée américaine.

Bowe Bergdahl risque la prison à vie en vertu d’accusations de désertion et de mauvaise conduite après avoir plaidé coupable à ces chefs la semaine dernière.

Il a fait ce plaidoyer sans conclure une entente avec les procureurs pour une sentence moindre. Des experts ont souligné que ce geste risqué pourrait être un indice que la preuve contre Bowe Bergdahl est particulièrement solide.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!