AMHERST, S.D. — TransCanada annonce une reprise des livraisons de pétrole brut dans son oléoduc Keystone, aux États-Unis, qui a laissé couler environ 795 000 litres de pétrole dans le Dakota du Sud il y a près de deux semaines.

TransCanada (TSX:TRP) explique que ses plans de réparation et de redémarrage du pipeline ont été examinés par la Pipeline and Hazardous Materials Safety Administration (PHMSA) qui n’a émis aucune objection.

La compagnie basée à Calgary fera fonctionner le pipeline à pression réduite à partir de ce mardi afin de permettre une augmentation progressive et sûre du volume de pétrole brut circulant dans le réseau.

Les autorités américaines ont affirmé que la fuite survenue à Marshall County, près de la frontière avec le Dakota du Nord, n’a pas affecté les cours d’eau ou menacé les sources d’eau potable.

Une fuite de quelque 64 000 litres dans le sud-est du Dakota du Sud avait forcé une interruption de service de l’oléoduc Keystone pendant une semaine en avril 2016.

L’oléoduc transporte du pétrole brut depuis l’Alberta vers des raffineries de l’Illinois et de l’Oklahoma en passant à travers les Dakota, le Nebraska, le Kansas et le Missouri.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!