BERLIN — Pas moins de 44,7 millions de tonnes métriques de téléviseurs, réfrigérateurs, téléphones cellulaires et autres appareils électriques ont été jetés l’an dernier, et seulement un cinquième d’entre eux ont été recyclés pour récupérer les matières brutes précieuses qu’ils contiennent, selon une nouvelle étude commandée par les Nations unies.

L’enquête publiée mercredi calcule qu’un million de tonnes de chargeurs ont été jetées en 2016.

Les États-Unis ont été responsables à eux seuls de 6,3 millions de tonnes métriques de déchets, puisque le marché américain des marchandises lourdes est saturé.

L’étude précise que l’or, l’argent, le cuivre et les autres matières précieuses auraient eu une valeur de 55 milliards $ US si elles avaient été récupérées.

Les auteurs de l’enquête «Global E-waste Monitor» prédisent que les e-déchets (les déchets électroniques, donc ces produits qui ont une batterie ou un câble d’alimentation), passeront à 52,2 millions de tonnes métriques d’ici 2021.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!